Megadeth fait l'objet d'un procès pour le paiement de la pochette de son dernier album, The Sick, The Dying… And The Dead!

à 11 h 55 min
Lecture 3 min.
Dave Mustaine de Megadeth "ne pensait pas" que "Rust In Peace" serait aussi génial

L’artiste qui a créé la pochette du dernier album studio de Megadeth, The Sick, The Dying… And The Dead!, poursuit Mustaine et sa troupe, ainsi que leur maison de disques, après n’avoir prétendument pas été payé ni crédité pour son travail.

Selon un rapport du Hollywood Reporter, la plainte allègue que l’illustrateur et designer Brent Elliott White, basé à New York, avait été contacté par le groupe au début de l’année 2020 au sujet du nouvel album et de son besoin d’illustrations. Sans contrat signé, il a élaboré un prototype et a travaillé avec le groupe sur de multiples versions et cela pendant de nombreuses heures à son propre compte.

Ce n’est qu’en avril 2021 que Megadeth a décidé d’un design pour la pochette de l’album. Le groupe a alors demandé à White d’élaborer quelque chose pour la sortie d’un EP. Ensuite, selon la plainte, le manager du groupe, Bob Johnson, a demandé à White de fournir des illustrations supplémentaires pour la tournée à venir du groupe. C’est à ce moment-là, selon la plainte, que White a soulevé le fait qu’il n’avait pas été payé du tout et qu’il travaillait sans contrat signé. Johnson a apparemment déclaré qu’il s’agissait d’une erreur et qu’elle serait rectifiée.

Le lendemain de cette interaction, le premier single de l’album est sorti et la pochette de White y figurait, alors qu’il n’avait apparemment toujours pas reçu un sou ni même été crédité pour son travail.

Lorsque l’album est sorti quelques mois plus tard, aucun montant n’avait encore été fixé. À ce jour, il affirme que le groupe ne lui a pas rendu la monnaie de sa pièce, malgré les critiques élogieuses, les nominations aux Grammy Awards et les innombrables vues sur YouTube.

Tout cela a conduit White à poursuivre le groupe, Universal Music Group et d’autres parties pour violation du droit d’auteur, ce qui a donné lieu à de multiples plaintes couvertes par la loi new-yorkaise Freelance Isn’t Free Act.

S’il obtient gain de cause, White pourrait recevoir des dommages-intérêts et une restitution (ou une partie) des bénéfices, ainsi qu’une injonction exigeant que Megadeth cesse d’utiliser son œuvre.

Megadeth a sorti son dernier album, The Sick, The Dying… And The Dead!, le 2 septembre 2022 via UMe.

The Sick, The Dying… And The Dead!, a débuté à la troisième place du Billboard 200 avec environ 48 000 unités équivalentes à un album. Sur cette somme, 45 000 ont été attribuées à des ventes “traditionnelles” d’albums, tandis que le streaming a généré 3 000 unités.

The Sick, The Dying… And The Dead! a également atteint la deuxième place en Suisse, la sixième en Belgique et la douzième en France, soit les meilleurs classements de la carrière du groupe dans ces pays.

D’autre part, les musiciens de Megadeth joueront un concert exclusif en streaming, intitulé They Only Come Out At Night, depuis le légendaire Budokan de Tokyo, au Japon, à la fin du mois.

They Only Come Out At Night sera diffusé en streaming dans le monde entier et en direct le lundi 27 février à 18 heures (heure de Tokyo).

Les billets pour assister à la retransmission en direct sont disponibles dès maintenant sur Dreamstage.live.

Selon une rumeur, l’ancien guitariste Marty Friedman fera une apparition lors de cette performance exclusive.

Megadeth – Killing Time :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Megadeth
L'actu Heavy Metal