Megadeth atteint les sommets des charts américains avec son nouvel album (Top 3 du Billboard 200)

à 10 h 38 min
Lecture 5 min.
Megadeth : Écoutez We'll Be Back, le premier single du nouvel album The Sick, The Dying... And The Dead !
© Travis Shinn (Presse)
Solar Guitars: Guitares 100% Metal!

Le légendaire groupe de Thrash Metal américain Megadeth peut être très satisfait car il a désormais un album figurant dans le top 3 aux États-Unis.

D’après Chart Data, le seizième album du groupe, The Sick, The Dying… And The Dead!, a débuté à la troisième place du Billboard 200 avec environ 48 000 unités équivalentes à un album. Sur cette somme, 45 000 ont été attribuées à des ventes “traditionnelles” d’albums, tandis que le streaming a généré 3 000 unités.

Ce nouvel album a réalisé une performance similaire à celle de l’opus précédent, Dystopia (sorti en 2016). Ce dernier s’est également hissé à la troisième place du Billboard 200, en se vendant à 48 000 exemplaires dès sa première semaine.

Actuellement, Megadeth est en tournée aux États-Unis pour présenter son dernier album, aux côtés de Five Finger Death Punch, The Hu et Fire From The Gods.

L’album n’a pas été inspiré par la pandémie de coronavirus

The Sick, The Dying… And The Dead! est sorti le 2 septembre via UMe.

Malgré ce drôle de timing, Mustaine a précédemment expliqué que le nouvel album de Megadeth n’était pas inspiré par la pandémie de coronavirus, car à peu près tout avait déjà été écrit au moment où le virus a commencé à faire surface.

Certaines chansons sont inspirées de l’époque de la peste bubonique, d’autres de certaines maladies qui ont frappé l’humanité au fil des siècles. Mais toutes les paroles sont toujours imprégnées de sujets parlants, tels que l’amour, la séparation, la mort et plus encore.

D’ailleurs, les paroles de la chanson Dogs Of Chernobyl ont été écrites avec l’aide du cancérologue qui a soigné Dave Mustaine.

Au début de l’été, Mustaine a confié à Metal Hammer : “Je lui ai dit que j’avais besoin de quelques phrases et de quelques informations au sujet des effets de la radioactivité, lorsque tout le monde est tombé malade à Tchernobyl. Et il a écrit un texte magistral pour moi, alors je l’ai utilisé dans son intégralité.”

À lire aussi : Sammy Hagar dit que "tout le monde s'est transformé en moutons" pendant la pandémie de coronavirus

Megadeth n’est pas prêt de s’arrêter

Du reste, bien que le nouvel album du groupe soit tout frais, Mustaine a récemment assuré que Megadeth prévoyait de faire plus d’albums “percutants” dans les années à venir.

Au début du mois, il a expliqué à Loudwire : “Je dirais que c’est l’un des nombreux albums à venir – c’est l’apéritif et il y aura quelques autres albums qui seront plus percutants. Lorsque le disque a été terminé et que nous avons fait le mixage final… le processus de mixage est un peu comme lorsque vous attendez un bébé et que vous commencez à voir sa tête arriver et vous dites ‘Allez, allez’, et le disque sort et vous passez à la période suivante, quelle qu’elle soit [pour nous, c’était six ans de tournées pour Dystopia]. Nous n’avions jamais fait ça auparavant et cela s’est avéré fantastique pour le disque. Je suis sûr que nous allons faire une très belle tournée pour ce [nouvel] album.”

Peu de temps après, Mustaine a parlé de ce qui le motivait à continuer à écrire de la musique pour Megadeth après toutes ces années.

Se penchant sur ce qu’il aime dans le processus de création de Megadeth lors d’une interview avec Meltdown de l’émission de radio Talkin’ Rock (sur WRIF), Mustaine a déclaré : “Au début, j’aimais faire de la musique pour Megadeth parce que je ne savais pas où cela mènerait. Maintenant, à chaque fois, c’est un défi de créer une chanson meilleure que la précédente. Et c’est ce qui m’inspire, il faut que ce soit meilleur que la dernière musique que nous avons faite. J’ai de si bons musiciens qu’il serait vraiment idiot de ne pas les utiliser, qui plus est au sommet de leurs capacités.”

Quelques médailles supplémentaires pour Megadeth

Fin août, le groupe de thrash metal américain s’est vu décerner trois nouvelles certifications or/platine par la RIAA aux États-Unis.

Symphony Of Destruction, le single principal de l’album Countdown To Extinction, sorti en 1992, a été certifié or et platine le 22 août. Peace Sells, la chanson éponyme de album Peace Sells… But Who’s Buying? de 1986, et Holy Wars… The Punishment Due, le single principal de l’album Rust In Peace de 1990, ont également été certifiés or le même jour.

Une certification de platine aux États-Unis représente 1 000 000 d’unités vendues, tandis que l’or correspond à 500 000 unités. En dehors des ventes physiques et numériques traditionnelles, les certifications tiennent compte des téléchargements et des streams numériques, 10 téléchargements comptant pour une unité et 1500 streams comptant également pour une unité.

Post de Chart Data :

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
album-seventh-son-of-a-seventh-son

Iron Maiden
Seventh Son Of A Seventh Son

Par Slipknot28, le 03/10/2022
Screaming For Vengeance

Judas Priest
Screaming For Vengeance

Par TonyOsbourne13, le 03/10/2022
Texas Flood

Stevie Ray Vaughan
Texas Flood

Par Kingeddie, le 28/09/2022
Plus d'actus sur Megadeth
L'actu Heavy Metal