Mike Shinoda de Linkin Park revient sur la mort de Chester Bennington : "Il y a des moments où j'ai ressenti de la colère"

à 16 h 26 min
Lecture 3 min.
Mike Shinoda de Linkin Park revient sur la mort de Chester Bennington : "Il y a des moments où j'ai ressenti de la colère"

Pour célébrer le 20e anniversaire de leur deuxième album studio, Meteora, les musiciens de Linkin Park ont annoncé un coffret spécial, comme ils l’avaient fait pour Hybrid Theory il y a quelques années.

Dans le cadre de la promotion de cette sortie à venir, Mike Shinoda, membre du groupe, a récemment participé à l’émission The Howard Stern Show sur SiriusXM, où il a parlé de l’anniversaire de l’album et est revenu sur le regretté chanteur de Linkin Park, Chester Bennington.

Bennington est décédé le 20 juillet 2017, suite à un suicide. Parlant de ce qu’il a ressenti lorsqu’il a appris la mort de Bennington, Shinoda a partagé qu’il était “en colère”, disant : “Il y a des moments où j’ai ressenti cela… et c’est naturel.”

Parlant des luttes que le défunt chanteur de Linkin Park a endurées, et de ses rapports avec Bennington à certains moments, Shinoda a affirmé : “Personne n’était conscient de la profondeur de sa souffrance. J’avais l’impression d’être un outsider parce que j’étais un jeune métis qui n’avait pas de communauté à laquelle appartenir… Il était à part, aussi, parce qu’il était maigre ; on se moquait de lui, on le brutalisait tout le temps.”

“C’était dur, et au milieu de tout ça… il disparaissait et revenait anéanti, on ne pouvait même plus lui parler. Il y avait une part de Chester qui était très marrante parfois quand il était [ivre], et puis généralement le lendemain, il était carrément déprimé. Il avait la gueule de bois, il était en colère contre tout le monde, il criait sur tout le monde…”

Parlant de la reprise de la musique après la disparition de Bennington, Shinoda a ajouté : “Pour moi, c’était trop. S’y remettre et essayer de faire de la musique tout en étant vu à travers le prisme de ce qui s’était passé… cela revenait à être membre d’un club dont je ne voulais pas faire partie.”

Toutefois, Shinoda a également parlé de l’excitation absolue que procurait le fait de jouer sur scène avec Bennington : “Il était né pour ça. J’ai l’impression que c’est en chantant sur des albums et sur scène qu’il était le plus heureux.”

Au cours de la même interview, Shinoda a parlé de l’idée reçue selon laquelle Bennington n’était pas un grand fan de In The End, le premier tube du groupe, précisant : “Il ne la détestait pas. Il aimait la chanson – il préférait juste les morceaux lourds et donc quand les gens disaient ‘ça devrait être un single’… ce n’est pas celui qu’il aurait choisi.”

Selon Shinoda, il ne voyait pas non plus le potentiel commercial de la chanson : “Je ne la trouvais pas grandiose. Ça ne sonnait pas comme une chanson à succès. Mais bon, je ne savais pas ce qu’était un tube, j’étais trop jeune.”

Le coffret du 20e anniversaire de Meteora sortira le 7 avril. De plus amples informations sont disponibles sur le site web du label du groupe.

Mike Shinoda sur The Howard Stern Show :

À lire aussi : Infected Rain dévoile le clip de Pandemonium et annonce une tournée européenne avec Eluveitie

Linkin Park – Lost :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Linkin Park
L'actu Nu Metal