Corey Taylor (Slipknot) fustige les groupes qui s'appuient lourdement sur des pistes d'accompagnement lors de leurs concerts

à 13 h 09 min
Lecture 3 min.
Corey Taylor (Slipknot) aux artistes : "Si vous ne cherchez pas à mettre au défi vos auditeurs, vous feriez tout aussi bien de travailler dans une chaîne de fast-food"
© Shutterstock

Corey Taylor, chanteur des groupes Slipknot et Stone Sour, a fustigé les musiciens qui utilisent abondamment des pistes d’accompagnement lors de leurs concerts, affirmant que cela ruine l’âme même de la musique.

L’artiste a fait ces commentaires lors d’une récente apparition dans le dernier épisode du podcast Wild Ride de Steve-O.

Dans la vidéo (disponible ci-dessous), on peut l’entendre dire : “Il y a eu des chansons où je me suis lancé et j’ai eu un blanc… [Et puis] j’ai ri et j’ai recommencé la chanson. Je suis là, genre : ‘Putain’. À ce moment-là, c’est tout ce que tu peux faire… Et ça permet aux gens de savoir qu’ils vivent un vrai moment, quoi.”

“Il y a tellement de gens qui jouent sur des pistes ou qui ne jouent pas du tout, et qui ne font que des mouvements mécaniques, et il n’y a pas de feeling. Il n’y a pas d’âme. La communauté hip-hop bénéficie d’un passe-droit à cet égard, car la plupart du temps, ils lancent le morceau et se mettent à rimer par-dessus. On entend la bande derrière, on sait ce qu’ils font, mais ils chantent en direct, en s’accompagnant eux-mêmes. Cependant, il y a des gens dans mon genre qui non seulement ont des tonnes de pistes Pro Tools en permanence, mais qui ne chantent même pas [pour de vrai].”

Après s’être moqué des groupes qui s’appuient fortement sur des backing tracks lors de leurs performances, Taylor a ajouté : “Je ne devrais pas faire ça parce que certains de mes amis utilisent des backing tracks pour des raisons valables. Mais en ce qui me concerne, il n’y a pas moyen… Je ne pourrais jamais le faire.”

En outre, Taylor a récemment dévoilé un nouveau single de son deuxième album solo à venir, CMF2. La chanson, intitulée Post Traumatic Blues, est disponible ci-dessous.

CMF2 sortira le 15 septembre via le propre label de Taylor, Decibel Cooper (appartenant à BMG), et il est convaincu que ce sera “un disque dont les gens se souviendront”.

Le musicien a également prévu une tournée d’été/automne pour l’album aux États-Unis. Puis il se rendra en Europe vers la fin de l’année. Un concert est prévu au Trianon, à Paris, le 19 novembre.

Corey Taylor sur Steve-O’s Wild Ride! :

À lire aussi : "J'ai eu l'impression de frôler la mort" ; Eddie Vedder, de Pearl Jam, parle de la maladie qui a contraint le groupe à annuler plusieurs concerts récemment

Corey Taylor – Post Traumatic Blues :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Corey Taylor
L'actu Rock