Jason Hook (ex-Five Finger Death Punch) sur la formation du groupe Flat Black : "Je voulais trouver des gens stables sur le plan mental"

à 15 h 02 min
Lecture 2 min.
L'ancien guitariste de Five Finger Death Punch, Jason Hook, lance son nouveau groupe, Flat Black
© Presse

Flat Black, le nouveau groupe composé de l’ancien guitariste de Five Finger Death Punch, Jason Hook, du chanteur Wes Horton, du bassiste Nick Diltz et du batteur Rob Pierce, a récemment débarqué sur la scène musicale avec la sortie du clip vidéo officiel de la chanson Halo, que vous pouvez (re)découvrir ci-dessous.

Halo et l’autre chanson précédemment sortie, It’s Your Lack of Respect, figureront sur le premier album de Flat Black, qui arrivera plus tard cette année via Fearless Records.

Le disque, produit par Hook, a été enregistré à la fois dans le studio personnel de Hook et au Hideout Recording Studio à Las Vegas.

Lors d’une récente interview avec Jake Daniels de la station de radio Rock 100.5 The KATT (disponible ci-dessous), Hook et ses nouveaux camarades ont parlé de leur projet et de la manière dont il s’est concrétisé.

Lorsqu’on lui demande comment le nouveau groupe s’est formé, le guitariste répond : “Eh bien, j’avais très envie de créer un nouveau groupe. J’ai la musique dans le sang. C’est une partie de mon ADN. Je ne me souciais pas vraiment du temps que cela prendrait. Il fallait juste que ce soit puissant. Et donc, un [musicien] à la fois… J’ai d’abord trouvé Rob, qui est génial. Et puis, bien sûr, Nick, qui vient de Los Angeles. Tous mes gars sont d’excellents musiciens. Et je voulais avoir un bon paquet de chansons. Et c’est ainsi que nous en sommes arrivés là.”

En ce qui concerne l’importance de s’entendre avec ses camarades de groupe sur le plan personnel, Hook ajoute : “Eh bien, c’était un peu une condition préalable pour moi de trouver des gars qui étaient mentalement stables et libres de tout bagage pour aller de l’avant. Quand on est en tournée, on est coincé dans une sorte de sous-marin roulant pendant 18 mois. Il est important que tout le monde soit compatible. Je tenais à être très spécifique sur les personnalités cette fois-ci… Nous nous entendons très bien.”

Interview de Flat Black avec Jake Daniels de la station de radio Rock 100.5 The KATT :

À lire aussi : "J'ai fini par penser que je savais tout, et qu'il était de ma responsabilité de dire à tout le monde ce qu'ils faisaient mal" ; Devin Townsend parle de ses profonds problèmes psychologiques pendant la réalisation d'Infinity

Flat Black – Halo :