Serj Tankian parle plus en détails des problèmes internes de System Of A Down et confie qu'il apprécie la musique de Polyphia et Falling In Reverse

à 14 h 15 min
Lecture 3 min.
Serj Tankian parle plus en détails des problèmes internes de System Of A Down et confie qu'il apprécie la musique de Polyphia et Falling In Reverse
© Shutterstock & Presse

Serj Tankian, frontman de l’influent groupe arméno-américain de Metal Alternatif System Of A Down, s’est récemment ouvert à propos de l’impasse créative au sein du groupe et a révélé ses préférences musicales actuelles lors d’une interview dans l’émission The Jesea Lee Show.

Depuis la sortie de leurs derniers albums complets en 2005, Mezmerize et Hypnotize, System of a Down est resté largement inactif en termes de nouvelle musique, à l’exception de deux singles sortis en 2020 à des fins caritatives. Ces singles, Protect the Land et Genocidal Humanoidz, étaient motivés par le conflit entre l’Artsakh et l’Azerbaïdjan et ont permis de récolter plus de 600 000 dollars pour des actions humanitaires en Arménie.

Tankian a attribué cette impasse créative à un manque de contribution collective et à un déséquilibre dans la dynamique interne du groupe. Il a déjà tenté de résoudre ces problèmes par le biais de ce qu’il appelle en plaisantant un “manifeste”, qui décrit une approche plus égalitaire de l’écriture et de la publication des chansons au sein du groupe. Cependant, malgré ses efforts, le groupe n’est pas parvenu à un accord sur l’écriture de nouveaux morceaux.

“Il y a quelques années, j’avais de nouvelles chansons que je pensais être géniales pour System, et je les ai jouées pour les gars. J’ai dit : ‘Les gars, j’ai une idée, une vision, une façon différente d’avancer qui, je pense, serait très bénéfique pour le groupe’. Et je l’ai présentée”, explique Tankian. “Mais présenter un manifeste à des musiciens de Rock… je suppose que ça ne marche pas. Mais j’essayais d’instiller le même type de principes égalitaires que ceux que j’aime en tant qu’activiste dans tout ce que je fais. À l’époque, ça n’a pas marché, mais peut-être que ça marchera un jour. Nous verrons bien.”

Tankian a également révélé que le groupe avait envisagé de le remplacer à un moment donné, avec sa bénédiction, mais qu’il avait finalement décidé de continuer à se produire en concert avec la formation originale. Malgré leurs luttes internes, System of a Down a continué à se produire sporadiquement, notamment en tête d’affiche du festival Sick New World à Las Vegas.

Dans la même interview, Tankian a fait part de ses réflexions sur les nouveaux groupes de rock et de Metal qu’il a écoutés récemment, tels que Polyphia et Falling In Reverse. Décrivant leur musique comme “vraiment intéressante”, il a remercié un ami de lui avoir fait découvrir ces groupes.

Tankian a également évoqué l’importance des étiquettes de genre dans les médias, notant que System of a Down a souvent été catégorisé comme Nu Metal. “Les journalistes doivent avoir des cases dans lesquelles ils peuvent ranger les choses afin de pouvoir écrire les articles confortablement. C’est logique. Mais je pense que nous avons toujours été une anomalie, pas seulement pour notre scène, mais pour les groupes de rock en général”, a-t-il déclaré.

Interview de Serj Tankian sur le Jesea Lee Show :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur System Of A Down
L'actu Metal Alternatif