"Il n'y a pas beaucoup de bassistes qui pourraient faire ce travail" ; Rob Trujillo parle de l'héritage de Metallica

à 16 h 57 min
Lecture 3 min.
"Il n'y a pas beaucoup de bassistes qui pourraient faire ce travail" ; Rob Trujillo parle de l'héritage de Metallica
© Tetralens

Dans une interview franche accordée au magazine Bass Player, le bassiste de Metallica, Robert Trujillo, a parlé des défis liés à son rôle au sein du légendaire groupe de Metal, en évoquant ses prédécesseurs et les exigences uniques liées au fait de jouer avec Metallica.

Trujillo, qui a rejoint Metallica en 2003, a mis l’accent sur la nature exigeante de son poste. “J’ai l’impression d’avoir eu tellement de défis à relever”, a-t-il déclaré. “Je ne veux pas manquer de respect à tous les bassistes qui existent, mais il n’y a pas beaucoup de bassistes qui pourraient faire ce travail. Jouer avec Metallica est le boulot le plus exigeant qui soit.”

En rejoignant Metallica, Trujillo a dû faire face à la tâche intimidante de remplacer des bassistes comme Cliff Burton et Jason Newsted. Il a rejoint le groupe pendant une période tumultueuse, après le départ de Newsted, la cure de désintoxication de James Hetfield et l’enregistrement de St. Anger, tous documentés dans le film Some Kind of Monster.

En évoquant ses prédécesseurs, Trujillo a fait l’éloge du regretté Cliff Burton pour son approche novatrice du jeu de basse. “Cliff a été extraordinaire pour Metallica. Ses idées, sa présence, l’orientation qu’il donnait à la basse et au metal étaient si spéciales. Sa présence sur scène – c’était un joueur tellement physique. Il jouait ce qu’il ressentait, et c’était ce qui comptait. Il demandait souvent à Kirk de lui montrer des solos de Lynyrd Skynyrd pour qu’il puisse les jouer à la basse, ce que peu de bassistes faisaient à l’époque. Cliff exerçait une grande influence à de nombreux niveaux.”

Trujillo a également fait l’éloge de Jason Newsted, qui a rejoint Metallica en 1986 après la mort tragique de Burton dans un accident de bus en Suède. “J’apprécie vraiment Jason Newsted. Étant donné qu’il joue au médiator, et compte tenu de la vitesse et de la dextérité qu’implique cette musique, j’estime qu’il ne s’agit pas d’une mince affaire. Il a su garder le cap, rester solide – plus simple que Cliff, mais dans le bon sens du terme.”

Le parcours de Rob Trujillo vers Metallica a été marqué par ses expériences avec le groupe hardcore Suicidal Tendencies et le groupe plus funky Infectious Grooves, ainsi que par des passages exigeants au sein de Black Label Society (avec Zakk Wylde) et du groupe d’Ozzy Osbourne.

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Metallica
L'actu Heavy Metal