"Je pense que tous les artistes passent par là" ; Alex Reade de Make Them Suffer parle des problèmes de santé mentale dans l'industrie musicale

à 19 h 05 min
Lecture 2 min.
"Primal mais futuriste..." ; Make Them Suffer dévoile son nouveau single, Epitaph
© Make Them Suffer (Presse)

Lors d’une récente interview avec MoreCore.TV dans le cadre de Full Force 2024, Alex Reade, claviériste et chanteuse du groupe australien de Metalcore Make Them Suffer, s’est ouverte sur les problèmes de santé mentale auxquels sont confrontés les musiciens, en particulier pendant les longues tournées. Le groupe, connu pour ses tournées incessantes, a connu une année mouvementée, avec notamment une tournée australienne avec Bring Me The Horizon et Sleep Token en avril, suivie de quelques mois aux États-Unis avec Erra. Actuellement, ils jouent dans divers festivals à travers l’Europe.

Reade, qui a rejoint Make Them Suffer il y a deux ans, succédant à Booka Nile, a évoqué les conséquences physiques et mentales de leur programme de tournée intense. “C’est notre onzième semaine de tournée consécutive. Nous sommes tous épuisés”, a-t-elle admis, ajoutant avec humour : “Mais c’est normal. Tout le monde passe par là. Nous en parlons tous.”

Se remémorant le temps qu’elle a passé avec le groupe, Reade a noté les changements dans leur mode de vie et leur approche des tournées. “Les premières tournées que nous avons faites ensemble, nous faisions plus la fête, nous buvions plus. C’était un peu plus au jour le jour. Avec le temps, nous avons commencé à nous intéresser à la longévité et à la manière de rendre les choses plus durables. Nous allons à la salle de sport, nous marchons beaucoup, nous essayons de bien manger, nous buvons moins, etc. Ce n’est pas aussi Rock and Roll, mais ça permet de tenir un peu plus longtemps”, explique-t-elle.

Reade a souligné l’importance de s’adapter aux exigences de la vie sur la route. “En ce moment, nous sommes à un niveau où il faut se battre mentalement pour continuer. Chaque jour est une bataille… Je pense que tous les artistes passent par là, parce qu’il y a des changements constants, un manque de sommeil, de l’adrénaline. On ne peut pas vivre toutes ces choses et se sentir normal. Il faut donc faire avec.”

Reade et le chanteur Sean Harris ont également fait allusion à de nouvelles musiques, se contentant de dire que de “grandes choses vont bientôt arriver”.

Interview de Make Them Suffer pour MoreCore.TV :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Make Them Suffer
L'actu Metalcore