House Of Blues défend le droit de As I Lay Dying à se produire en concert

à 14 h 15 min
Lecture 2 min.
Les premiers détails du nouvel album d'As I Lay Dying intitulé Shaped By Fire ont fuité

Le retour de Tim Lambesis, le leader du groupe de Metalcore américain As I Lay Dying, continue de susciter la controverse.

Pour rappel, il a tenté d’embaucher un tueur à gages afin d’assassiner sa femme en 2013 et a ensuite purgé une peine de deux ans de prison. Le musicien a été libéré en 2016.

Un journaliste du Boston Herald a récemment contesté le fait que le groupe soit autorisé à se produire en live à la House of Blues de Boston. Certains fans se sont apparemment plaints de la programmation incluant Lambesis, compte tenu de son passé criminel.

En réponse, un porte-parole de la chaîne de salles a défendu la décision de programmer le groupe. Il a déclaré que même si les membres du personnel et de la direction ne cautionnent pas la présence de certains artistes dans leurs locaux, les acheteurs ont le droit d’acquérir des billets ou non.

Depuis son retour en 2018, plusieurs des spectacles du groupe ont été annulés à la suite du tollé général. Malgré cela, As I Lay Dying continue de faire fureur, avec de nombreux concerts dans le monde entier.

La date en question fait partie de la tournée nord-américaine du groupe avec After The Burial et Emmure. Sept de ces spectacles auront lieu dans les locaux de House Of Blues. Après plusieurs excuses publiques de Lambesis lui-même, As I Lay Dying a publié un documentaire intitulé Misery Evolving le printemps dernier, afin d’expliquer davantage sa décision de pardonner le chanteur et de se réunir en tant que groupe.

En outre, n’oubliez pas que le groupe sera bientôt de passage en Europe pour quelques concerts francophones !

Redefined de As I Lay Dying :

Source : The Prp

Restez connectés à MetalZone sur Facebook
Articles les plus récents
L'actu Metalcore
Plus d'actus sur As I Lay Dying
Articles les plus vus