Metallica annule sa tournée, James Hetfield retourne en cure de désintox

à 9 h 07 min
Lecture 3 min.
Vidéo de Metallica jouant The Outlaw Torn à Mannheim

Comme vous le savez probablement, Metallica devait prochainement partir en tournée avec Slipknot en Australie et en Nouvelle-Zélande. Malheureusement, Metallica se voit dans l’obligation d’annuler la tournée, car James Hetfield doit retourner en cure de désintoxication.

Metallica remercie les fans pour leur soutien

James Hetfield va donc réintégrer un programme afin de traiter sa dépendance à l’alcool. Le groupe a annoncé la nouvelle dans un message émotionnel hier soir.

Nous sommes vraiment désolés d’informer nos fans et nos amis que nous devons reporter notre prochaine tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande. Comme la plupart d’entre vous le savent probablement, notre frère James lutte contre une dépendance depuis de nombreuses années. Malheureusement, il a dû reprendre un programme de traitement pour se rétablir. Nous avons bien l’intention de nous rendre dans votre partie du monde dès que la santé et l’emploi du temps le permettront. Nous vous tiendrons au courant dès que possible. Encore une fois, nous sommes dévastés d’avoir dérangé autant d’entre vous, surtout nos fans les plus fidèles qui parcourent de grandes distances pour assister à nos spectacles. Nous apprécions votre compréhension et votre soutien envers James et, comme toujours, nous vous remercions de faire partie de notre famille, Metallica.

Tous les billets achetés pour les spectacles en Australie et en Nouvelle-Zélande, y compris les billets spéciaux, seront entièrement remboursés.

À lire aussi : Power Up de AC/DC passe sa deuxième semaine au sommet du palmarès des albums australiens

Un problème qui remonte à loin

Dans une interview accordée au magazine Kerrang! en 2003, James Hetfield s’était exprimé sur son combat contre l’alcoolisme et son expérience en cure de désintoxication.

Aller en cure de désintoxication m’a appris les priorités. Je suis avec Metallica depuis l’âge de 19 ans, ce qui peut être un environnement très inhabituel. Il est très facile de ne pas savoir comment vivre en dehors de cet environnement, et c’est ce qui m’est arrivé. Je ne savais rien de la vie. Je ne savais pas que je pouvais rentrer à la maison et vivre une vie de famille. Je ne savais pas que je pouvais vivre ma vie différemment de ce qu’elle était avec le groupe depuis mes 19 ans, c’est-à-dire très excessive et intense. De plus, si vous avez une dépendance, vous ne faites plus les meilleurs choix pour vous-même, et je n’ai certainement pas fait les meilleurs choix pour moi.

Grâce à la cure de désintox, j’ai vraiment appris des choses sur moi. J’ai été capable de recadrer ma vie et de ne pas tout voir avec une connotation négative… C’est comme ça que j’ai été élevé. C’était comme une technique de survie pour moi. J’ai d’abord dû me battre pour entrer dans Metallica. Après, j’ai dû me battre pour la nourriture, pour la douche, pour la serviette, pour tout. On a dû se battre pour être le meilleur groupe possible, et on a dû rabaisser d’autres groupes au cours du processus… C’est la façon dont Metallica a été alimenté, et non seulement j’ai joué un rôle là-dedans, mais j’ai perdu le contrôle et j’ai été enterré sous tout ce poids.

Source : Blabbermouth