Tentez de gagner un exemplaire de SM2 de Metallica !

Diablo Swing Orchestra : À la poursuite du lapin mélomane ! (guide d'écoute/à découvrir)

à 13 h 33 min
Lecture 5 min.
Diablo Swing Orchestra : À la poursuite du lapin mélomane ! (guide d'écoute/à découvrir)
© Alexander Crispin / Diablo Swing Orchestra

Du Metal, du Rock, du Swing, du Jazz, de la Funk, de la musique classique, une trompette, un trombone, un violoncelle, des rythmes et des mélodies du monde entier, de l’opéra, des chants transcendants et de la pure folie ! C’est magnifique, c’est déjanté et ça n’a pas de limite – Diablo Swing Orchestra !

Diablo Swing Orchestra s’est formé en 2003 en Suède. Au début de l’aventure, c’était un sextet dit de Metal Avant-Gardiste… Metal Avant-Gardiste ? Eh bien, cette formation a une base Metal indéniable et on y retrouve les composants standards d’un groupe de Metal mais cela ne se limite pas à ça…

En effet, ajoutez-y des cuivres, des instruments à cordes dignes d’orchestres philharmoniques, des chants d’opéra complètement possédés, des percussions improbables et aucune limite concernant la direction et les influences musicales, bien sûr le tout porté par une folie exquise et douce !

Depuis 2003, Diablo Swing Orchestra a sorti quatre albums, et si cela peut sembler peu de temps, le groupe a excellé dans la qualité et l’innovation de ses productions. Un tel groupe a inévitablement connu des changements dans sa line-up avec quelques départs et quelques nouveaux arrivants. Cependant, la line-up actuelle culmine à neuf membres (les détails de la line-up sont disponibles ci-dessous).

En plus de l’effectif officiel de Diablo Swing Orchestra, de nombreux musiciens et chanteurs sont invités à participer à leurs compositions, selon les besoins de la démence. Cela va du baryton et du violon classique en passant par la flûte, la clarinette, l’accordéon, l’harmonium, l’alto, le cor, les timbales, la mandoline, le hautbois, jusqu’à la contrebasse, le banjo et le tuba ! (liste non exhaustive)

Évidemment, au fil des années, des divers changements et de l’expérience accumulée, Diablo Swing Orchestra a évolué et s’est émancipé dans diverses directions mais est resté cohérent avec son projet initial.

Le groupe a récemment confirmé la sortie de deux nouveaux singles dans les prochains mois et d’un nouvel et cinquième opus prévu pour novembre prochain, sobrement intitulé Swagger & Stroll Down The Rabbit Hole !

L’épopée a commencé avec le premier opus, The Butcher’s Ballroom (2006)…

Diablo Swing Orchestra – The Balrog Boogie :

Premier titre du premier album – une bonne introduction !

Diablo Swing Orchestra – Poetic Pitbull Revolution :

Un autre titre du premier opus, et si ces mises en bouche ont réussi à vous intriguer ou à vous plaire, allez explorer l’ensemble de l’opus, presque chaque titre s’étend dans un univers différent.

En 2009 est sorti le deuxième opus, Sing Along Songs For The Damned & Delirious, qui est agrémenté d’une magnifique pochette signée Peter Bergting (Auteur, dessinateur de bandes dessinées et illustrateur).

Artwork de Sing Along Songs For The Damned & Delirious :

Diablo Swing Orchestra : À la poursuite du lapin mélomane ! (guide d'écoute/à découvrir)
© Peter Bergting / Diablo Swing Orchestra

Diablo Swing Orchestra – A Tapdancer’s Dilema :

Dans un univers complètement délirant, il est facile d’imaginer sur ce titre Stanley Ipkiss faisant son numéro alors que Django Reinhardt fait partie de l’orchestre…

Pandora’s Piñata, le troisième opus, est sorti en 2012 et a été largement salué par la critique.

Diablo Swing Orchestra – Voodoo Mon Amour :

Encore une production solide et possédée… Oh Chéri, Mon Amour !

Diablo Swing Orchestra – Black Box Messiah :

Un voyage risqué, déconseillé aux plus sensibles qui pourraient succomber à l’aliénation…

Pacifisticuffs, le quatrième et dernier album en date, est sorti en 2017, agrémenté d’une autre belle pochette de Sebastian Kowoll cette fois.

Artwork de Pacifisticuffs :

Diablo Swing Orchestra : À la poursuite du lapin mélomane ! (guide d'écoute/à découvrir)
© Sebastian Kowoll / Diablo Swing Orchestra

Diablo Swing Orchestra – Knucklehugs (Arm Yourself With Love) :

Pour ceux qui ont survécu à l’écoute jusqu’ici, le morceau d’introduction de Pacifisticuffs est votre récompense et se chargera de vous achever !

Le moins que l’on puisse dire est que Diablo Swing Orchestra est éclectique et que nous avons survolé une partie mineure de la discographie du groupe. Malgré les évolutions, la formation est restée intrinsèquement un projet de musiciens passionnés, pour l’oreille attentive, les influences et les hommages sont légion… À vous de les découvrir !

Rendez-vous dans le terrier du lapin en novembre !

Line-up de Diablo Swing Orchestra :

  • Chant/Piano : Kristin Evegård
  • Chant/Guitare : Daniel Håkansson
  • Batterie/Percussions : Johan Norbäck
  • Guitare/Synthé/Effets : Pontus Mantefors
  • Basse : Anders “Andy” Johansson
  • Trompette : Martin Isaksson
  • Trombone : Daniel Hedin
  • Violoncelle : Johannes Bergion

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.