Le bassiste de Megadeth dit que Ian Hill de Judas Priest est le "bassiste le plus emblématique du monde du Heavy Metal"

à 15 h 35 min
Lecture 2 min.
L'album Youthanasia de Megadeth a 25 ans !

David Ellefson, le bassiste de Megadeth, a récemment fait les louanges de Ian Hill, le bassiste de Judas Priest, en le qualifiant de “bassiste le plus emblématique du monde du Heavy Metal“.

Ian Hill reçoit un peu de reconnaissance

Actuellement le membre le plus ancien de Judas Priest, Ian Hill a longtemps été éclipsé par le frontman Rob Halford et le tandem de guitaristes, Glenn Tipton et K.K. Downing.

Sur scène, Ian Hill est en permanence derrière ses collègues. De même, Ian Hill n’est généralement pas mentionné de la même manière que d’autres bassistes légendaires du Heavy Metal, comme Steve Harris de Iron Maiden, Cliff Burton de Metallica et Geezer Butler de Black Sabbath.

Lors d’une récente entrevue avec Diamond Oz de Metal Underground, David Ellefson a parlé de Ian Hill et de l’influence qu’il a eu sur son jeu de basse.

Je suis le plus grand fan de Ian Hill. J’ai toujours admiré son jeu de basse. C’est propre, c’est précis. J’ai beaucoup imité son style pendant les années 90 quand les chansons de Megadeth sont devenues un peu plus mainstream. J’ai imité ce que Judas Priest a fait quand ils ont eu leurs grandes années 80 avec leur succès sur MTV.

Le jeu de basse de Ian était parfois très progressif, presque dans le style de Jethro Tull, ou de Jack Bruce de Cream. Et puis il y a des moments où il joue très simplement pour soutenir la chanson. Il a été une de mes plus grandes influences. Steve Harris, Geddy Lee et, bien sûr, Gene Simmons m’ont aussi beaucoup influencé, mais Ian n’a pas beaucoup d’influence sur la scène parce qu’il n’est pas à l’avant – il est intentionnellement en retrait – et il tient vraiment bien le rôle.

Le bassiste de Heavy Metal le plus formidable, et probablement le plus emblématique, c’est lui. Je n’écoute pas seulement ce qu’il fait en tant que fan, mais aussi afin d’apprendre. Étudier son jeu m’a permis de recevoir une éducation incroyable.

À lire aussi : Jim Root de Slipknot a reçu une guitare il y a plus de dix ans et il ne l'a toujours pas sortie de sa boîte : "Je ne pense pas que je le ferai"

Interview de David Ellefson pour Diamond Oz :

Source : Blabbermouth