Écoutez l'excellent nouvel album Metal de Loathe : I Let It In And It Took Everything

à 11 h 44 min
Lecture 3 min.
Loathe
© Loathe

Le groupe de Metal britannique Loathe vient de diffuser la totalité de son nouvel album, I Let It In And It Took Everything, sur sa chaîne YouTube. Écoutez-le ci-dessous !

Loathe frappe un grand coup

À la frontière entre Meshuggah et Deftones, Loathe offre une expérience sonore unique de grande qualité. Si vous cherchez du Metal Moderne frais et marquant, I Let It In And It Took Everything saura vous captiver avec son mélange de breakdowns dévastateurs, de grooves agressifs, d’atmosphères envoûtantes et d’interludes ambiants.

L’opus est extrêmement bien dosé. Les pistes varient entre des interludes aériens, des morceaux bien violents avec des sections cataclysmiques et suffocantes, et d’autres plus mélodiques et atmosphériques. Le groupe expérimente et ça paie. Il comble clairement un vide dans la scène Metal. Il continue à développer sa musique conceptuelle, d’une manière plus libre que sur The Cold Sun, et, ainsi, s’offre la possibilité d’explorer pleinement ses capacités.

Dans une interview pour MetalZone, Erik Bickerstaffe, le guitariste et chanteur du groupe, a déclaré que l’album avait été un challenge à créer :

Nous avons produit l’album nous-mêmes. Nous avons tout enregistré nous-mêmes, à part la batterie. Il y a donc eu beaucoup de travail. Il nous a fallu un peu plus d’un an pour tout finaliser. Après, on a engagé notre ami Lewis Johns pour enregistrer la batterie, puis nous avons demandé à notre ami George Lever de mixer l’album. Nous n’avions pas de producteur sur place pour nous aider à enregistrer. Tout ce qui figure sur l’album vient de nous, et c’était beaucoup de travail. Je crois que le fait que nous nous soyons auto-produits, c’était surtout ça le défi. Si nous avions fait appel à un producteur, je pense que ça aurait été un peu plus facile [rires].

Il a également parlé des inspirations pour cet album :

Beaucoup de David Lynch. Ça a en quelque sorte donné le ton et l’ambiance. J’ai récemment regardé la première saison de Twin Peaks, et ça m’a vraiment touché. C’est une sorte de mélodrame, et ça m’a beaucoup inspiré. C’est le genre de sentiment que je voulais présenter, pas dans tout l’album évidemment, mais j’aime ce sentiment et David Lynch a été un pionnier pour ce genre d’ambiance et de sentiment. De plus, depuis le début, nous avons eu des influences communes comme la bande originale de Silent Hill, la bande originale d’Akira… Cette vibe sombre et tendue est quelque chose qui fait partie de notre caractère. Nous l’utilisons comme une couche de base, puis nous ajoutons beaucoup de choses spécifiques au moment de la création pour remodeler le son en quelque chose de nouveau.

À lire aussi : Dark Tranquillity remporte le Grammis Award du meilleur album Hard Rock/Metal

Loathe – I Let It In And It Took Everything :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Metalcore Loathe