Dave Mustaine de Megadeth à propos de son cancer : "J'avais la foi que j'allais être guéri"

à 11 h 56 min
Lecture 4 min.
Dave Mustaine de Megadeth à propos de son cancer : "J'avais la foi que j'allais être guéri"
© Mcabe Gregg

Dave Mustaine, le leader de Megadeth, a décrit le moment où on lui a dit qu’il n’avait plus de cancer en octobre dernier.

“J’ai eu beaucoup de soutien”

Dans une récente interview pour le magazine Metal Hammer, Dave Mustaine a déclaré :

J’étais à Nashville, chez mon médecin. Il a dû aller au fond de ma gorge, ce qui était vraiment désagréable, mais il était important pour lui de s’assurer que tout allait bien. Il a dit que mes progrès étaient incroyables, que les deux côtés semblaient identiques. J’ai une plaque de métal dans le cou, et je me suis dit que ça pourrait causer des problèmes, mais le médecin m’a dit : “Dave, tu es en parfaite santé. Tu es guéri”.

Dave Mustaine a ajouté :

Ça peut paraître bizarre, mais je le savais. J’ai pris soin de moi. J’avais fait tout ce que mes médecins m’avaient dit de faire. J’ai eu beaucoup de soutien de la part de ma famille et de mes amis. Et j’ai fait beaucoup de prières. Je ne veux pas paraître arrogant, mais je m’y attendais. J’avais la foi que j’allais être guéri.

Le musicien, âgé de 58 ans, a révélé qu’il avait le cancer de la gorge en juin dernier sur les réseaux sociaux, affirmant que les médecins lui avaient donné 90 % de chances de vaincre la maladie. Il a ensuite déclaré avoir subi 51 séances de radiothérapie et 9 traitements de chimiothérapie avant d’être déclaré exempt de cancer.

L’automne dernier, lors d’une interview avec Rolling Stone, Dave Mustaine a parlé du soutien qu’il avait reçu de ses amis et de ses fans :

J’ai reçu beaucoup de messages qui venaient de gens que je connaissais, mais dont je ne savais pas qu’ils s’en souciaient. Plus particulièrement, j’ai reçu un texto de mon vieux frère, James Hetfield, et j’étais tellement, tellement heureux d’avoir de ses nouvelles. Contrairement à ce que tout le monde dit et contrairement aux apparences, j’aime James et je sais que James m’aime et qu’il tient à moi.

Je m’en suis rendu compte au moment de vérité, quand j’ai dû dire au monde que j’avais une maladie qui mettait ma vie en danger. Qui est venu montrer son soutien ? James.

Et j’ai reçu un texto d’Ozzy, et un de Paul Stanley. C’était génial d’en avoir un d’Ozzy. Et je ne m’attendais pas à ça de la part de Paul Stanley. C’était vraiment super cool, parce qu’au début, quand Kiss a commencé à faire de la musique, j’étais encore gosse et j’adorais le groupe.

Je suis vraiment reconnaissant envers tout le monde. Même les gens qui ont du mal avec mon comportement et ma grande gueule, je leur suis tellement reconnaissant de prendre soin de moi. Comme on dit, en fin de compte, tout ce qu’on a, c’est les uns et les autres dans cette folle communauté Metal.

Fin février, Megadeth a remercié ses fans et son équipe pour une tournée européenne réussie avec Five Finger Death Punch, qui s’est terminée à Sofia, en Bulgarie. Par la même occasion, le groupe a annoncé qu’il se préparait à entrer en studio pour commencer à enregistrer son seizième album.

Les premières sessions pour le nouvel album de Megadeth ont eu lieu à Franklin, au Tennessee, avec le co-producteur Chris Rakestraw, qui a déjà travaillé sur Dystopia. Le prochain album de Megadeth sera le premier avec Dirk Verbeuren (ex-Soilwork), qui a rejoint le groupe il y a plus de trois ans.

À lire aussi : Billie Joe Armstrong parle de la nouvelle musique de Green Day : "J'ai beaucoup écrit dernièrement..."

Megadeth – Dystopia :

Source : Blabbermouth