Randy Blythe de Lamb Of God “aimerait jouer à nouveau en République tchèque”, sept ans après avoir été acquitté d’un homicide involontaire

à 11 h 20 min
Lecture 3 min.
Randy Blythe de Lamb Of God “aimerait jouer à nouveau en République tchèque”, sept ans après avoir été acquitté d’un homicide involontaire
© Travis Shinn

Le frontman de Lamb Of God, Randy Blythe, a dit qu’il “aimerait” jouer à nouveau en République tchèque.

En 2012, Randy Blythe a été arrêté en République tchèque et accusé d’homicide involontaire pour avoir prétendument poussé un fan de 19 ans hors scène lors d’un spectacle deux ans auparavant, et avoir causé des blessures qui ont entraîné la mort du fan. Randy Blythe a passé 37 jours dans une prison de Prague avant d’être finalement déclaré non coupable en 2013.

Randy a évoqué la possibilité de se produire à nouveau en République tchèque en répondant aux questions des fans plus tôt cette semaine lors d’un Reddit AMA. Il a déclaré :

J’adorerais jouer à nouveau en République tchèque – je n’ai rien contre le peuple tchèque et je n’ai pas été maltraité là-bas. Je pense que nous pourrions éventuellement y jouer à nouveau, mais cela devra se faire à 100% avec la coopération de la famille du jeune homme qui est mort, et je voudrais donner l’argent de la performance à une organisation caritative de leur choix. Si nous jouions là-bas, ce serait un énorme scoop, et je ne souhaite pas causer plus de peine à la famille du jeune homme – ils n’ont rien fait de mal, et n’ont pas du tout été cruels envers moi ; en fait, ils m’ont montré beaucoup de gentillesse. Mais ils ont assez souffert, alors c’est par respect pour eux que nous ne sommes pas revenus. J’espère que les fans tchèques comprennent.

L’expérience de Randy Blythe en prison a inspiré deux chansons de l’album VII : Sturm Und Drang de Lamb Of God en 2015 : 512, un de ses trois numéros de cellule de prison, et Still Echoes, écrite alors qu’il était dans la prison de Pankrac, un établissement délabré construit dans les années 1880 qui avait été utilisé pour les exécutions par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Cela l’a également amené à écrire le mémoire Dark Days, dans lequel il a partagé toute sa version de l’histoire publiquement pour la première fois. Randy Blythe a déclaré au New York Post en 2015 :

Je pense que sur le plan artistique, le choix d’utiliser ces deux chansons était très valable car elles proviennent d’une expérience vraiment réelle et sombre. J’écris sur des choses qui ont un impact sur ma vie, qui suscitent des émotions en moi, qui m’affectent. Non pas que le fait d’être aller en prison n’ait plus aucun impact dans ma vie, mais j’en suis sorti et j’ai pensé qu’il serait malhonnête de l’utiliser comme un puits de créativité dans lequel puiser.

Randy Blythe fait actuellement la promotion du nouvel album éponyme de Lamb Of God, qui est sorti le 19 juin via Epic Records aux États-Unis et Nuclear Blast en Europe. La suite de VII : Sturm Und Drang marque les premiers enregistrements du groupe avec Art Cruz, qui a rejoint LOG l’année dernière pour remplacer le batteur fondateur du groupe, Chris Adler.

Lamb Of God a été enregistré avec le producteur de longue date Josh Wilbur (Korn, Megadeth, Gojira, Trivium), et comprend des featurings avec Jamey Jasta (Hatebreed) et Chuck Billy (Testament).

Lamb of God – Gears :

Source : Blabbermouth

Restez connectés à MetalZone sur Facebook