DevilDriver sort son nouveau single Iona, et entraîne l’auditeur dans une histoire de fantômes

à 18 h 20 min
Lecture 3 min.
DevilDriver sort son nouveau single Iona, et entraîne l'auditeur dans une histoire de fantômes

DevilDriver vient de sortir sa chanson Iona, en tant que deuxième single de son double album Dealing With Demons, à paraître en deux volets séparés.

La chanson entraîne l’auditeur dans une histoire de fantômes. Parcourez la route sombre qui mène aux griffes d'”Iona” grâce au clip vidéo à couper le souffle, réalisé par Vicente Cordero, ci-dessous.

Dez Fafara, le leader de DevilDriver, s’est exprimé sur Iona :

Iona ne ressemble à aucune autre chanson de DevilDriver que nous avons produite. Des couplets frénétiques au refrain obsédant, cette chanson est un nouveau pas en avant pour pousser notre son et les oreilles de l’auditeur dans la mêlée ! Le refrain, “She carries a black rose, effigy from a story closed”, raconte l’histoire du fantôme d’Iona, et de son obsession pour la mort, représentée par les roses noires qu’elle tient dans ses mains – chacune étant l’âme de quelqu’un qu’elle a enlevé à cette vie sur une route sombre et solitaire. Ce thème est lié à moi-même et à Dealing With Demons, car souvent, en tant que personnes, nous avons du mal à “lâcher prise”. Cela peut s’appliquer aux relations, à la mort, etc. Les roses noires que portent Iona symbolisent son incapacité à aller de l’avant – toujours en quête de vengeance. Le passé, comme son nom l’indique, est passé. Il est important de lâcher prise et de ne pas rester coincé dans une boucle perpétuelle.

Dans une récente interview avec Higgo de la station de radio australienne Triple M, Dez Fafara a parlé de Dealing With Demons I, le premier volet du double album qui représente le début d’une purge finale des démons qui ont longtemps hanté la musique de Dez et de DevilDriver.

Dez a expliqué pourquoi Dealing With Demons I était un album particulièrement important pour lui :

[C’est un album] où l’on aborde chaque démon avec lequel je vis. Nous parlons de la volatilité des humains. Nous parlons de confiance, d’amour, de haine, de loyauté, de déloyauté, d’agoraphobie – tout ce que vous traversez en tant qu’humain. Je me suis dit que pour que je puisse passer au niveau supérieur en tant que parolier, je dois faire sortir des choses. Et j’ai dit à Anahstasia [sa femme] : “Pendant le processus d’écriture, je dois atteindre la cible…”.

Il a ajouté :

D’habitude, je ne dis jamais de quoi nos chansons parlent. Mais là, c’est différent. Tout d’abord, il y aura un clip pour chaque chanson, parce que j’ai besoin d’une illustration pour accompagner chaque composition. Et puis je vais vous expliquer chaque morceau dans des interviews, pour que vous sachiez bien où je vais. Il n’y a aucune fiction sur Dealing With Demons I. Et si j’utilise des analogies dans les paroles, en suivant la musique incroyable que les gars du groupe ont écrite, ce sera très poignant et ça ira droit au but.

DevilDriver sortira Dealing With Demons I le 9 octobre 2020 via Napalm Records.

DevilDriver – Iona :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook