Selon Alice Cooper, les policiers racistes devraient être “éliminés”

à 10 h 06 min
Lecture 3 min.
Selon Alice Cooper, les policiers racistes devraient être “éliminés”

Le légendaire rockeur Alice Cooper s’est entretenu avec Dave Lawrence sur la façon dont les manifestations actuelles contre la brutalité et l’injustice policières lui rappellent les années 1960, lorsque les gens protestaient pour les droits civils, les droits des femmes et contre la guerre américaine au Vietnam.

Il a déclaré :

N’est-il pas incroyable que cela se soit passé il y a 50 ou 60 ans, ou quelque chose comme ça, et que nous soyons toujours confrontés au même problème ? On aurait pu penser que cela résoudrait le problème, mais il y a toujours ces cinq pour cent de personnes qui sont racistes. Pour être honnête avec vous, je connais beaucoup de flics. Je ne connais pas un seul flic raciste. Mais je vous garantis que cinq pour cent des forces de police de chaque ville ont un problème racial. Et ce sont eux qui font les gros titres, parce qu’ils font toutes ces choses stupides.

Il a ajouté :

Je pense qu’il faut voir ça comme presque tout. Cinq pour cent de la population musulmane – peut-être cinq pour cent – soutient ISIS [en référence à l’acronyme de l’État islamique d’Irak et de la Syrie, un groupe terroriste connu pour ses croyances radicales et sa violence]. Les autres sont comme nous. Si vous mettez une famille musulmane avec une famille américaine, ils feraient un barbecue et ne parleraient même pas de politique, mais il y a toujours ces cinq pour cent qui vont bouleverser le monde entier. Et je pense que c’est notre problème avec la police. Il n’y a pas un service de police complet qui est raciste ; il y a peut-être un petit pourcentage, et ce sont ces types-là qu’il faut éliminer. Je ne vois pas pourquoi nous ne dépenserions pas de l’argent pour mettre en place un comité dans chaque ville pour éliminer les méchants.

Durant le mois de mai dernier, Alice Cooper a sorti un nouveau single, Don’t Give Up. Produite par Bob Ezrin à distance, la chanson est une réaction spontanée aux défis auxquels nous sommes tous confrontés en ce moment.

Du reste, tout récemment, Alice Cooper a terminé son nouvel album, Detroit Stories. Ce dernier, qui a été produit une fois de plus par Bob Ezrin, collaborateur de longue date d’Alice Cooper, présente des contributions de talents du Michigan tels que Wayne Kramer de MC5, Mark Farner de Grand Funk Railroad et Johnny “Bee” Badanjek de Mitch Ryder & The Detroit Wheels. Ils ont également fait appel aux Detroit Horns et à des chanteurs de Detroit pour s’occuper des backing vocals. Le musicien a précisé qu’il n’y avait pas encore de date de sortie pour Detroit Stories.

D’autre part, il y a quelques mois, Alice Cooper a sorti un EP intitulé Breadcrumbs, conçu pour servir d’avant-goût au nouvel album. L’EP met l’accent sur le son de Detroit qui l’a influencé dès son plus jeune âge.

Interview d’Alice Cooper avec Dave Lawrence :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook