Paul Stanley de Kiss demande de la compassion pour le trouble bipolaire de Kanye West

à 12 h 53 min
Lecture 3 min.
Paul Stanley de Kiss condamne les chaînes d'information américaines pour avoir créé un "climat de division et de danger"

Paul Stanley de Kiss a offert son soutien à Kim Kardashian West pour s’être exprimée après que son mari Kanye West a posté cette semaine une série de tweets qui ont remis en question sa santé mentale.

Lundi soir, Kanye a tweeté des allégations selon lesquelles Kim et sa mère Kris Jenner avaient tenté de le “faire enfermer”, et mardi soir, il a affirmé qu’il envisageait de divorcer de sa femme.

Mme Kardashian a publié une longue déclaration sur Instagram défendant Kanye, expliquant qu’il souffre de troubles bipolaires, un état de santé mentale permanent qui provoque des sautes d’humeur extrêmes, comprenant des hauts et des bas émotionnels. Elle a écrit :

Comme beaucoup d’entre vous le savent, Kanye souffre de troubles bipolaires. Quiconque en est atteint ou a un être cher qui en souffre, sait combien il est compliqué et douloureux de comprendre cette situation. Je n’ai jamais parlé publiquement de la façon dont cela nous affecte à la maison, car je suis très protectrice de nos enfants et du droit à la vie privée de Kanye lorsqu’il s’agit de sa santé. Mais aujourd’hui, j’ai l’impression que je devrais en parler en raison de la stigmatisation et des idées fausses qui entourent la santé mentale.

Elle a poursuivi :

Ceux qui comprennent les maladies mentales ou même les comportements compulsifs savent que la famille est impuissante à moins que le membre ne soit mineur. Les personnes qui ne sont pas conscientes ou très éloignées de cette expérience peuvent porter des jugements et ne pas comprendre que l’individu lui-même doit s’engager dans le processus d’obtenir de l’aide, peu importe les efforts déployés par la famille et les amis.

Hier, Paul Stanley a partagé les commentaires de Kim Kardashian sur Twitter et a ajouté le message suivant :

Ayons de la compassion et félicitons-le. Tant de personnes sont confrontées à la maladie mentale et à la dépression et nous pouvons tous faire la différence.

Dans une interview accordée au New York Times en 2018, Kanye West a déclaré qu’on lui avait diagnostiqué un trouble bipolaire en 2017. M. West, qui a annoncé le 4 juillet qu’il était candidat à la présidence, a prononcé un long monologue lors d’un événement de campagne le week-end dernier, abordant des sujets allant de l’avortement à Harriet Tubman.

Tweet de Paul Stanley :

Tags : Rock Kiss
Source : blabbermouth.net
Restez connectés à MetalZone sur Facebook