Randy Blythe de Lamb Of God explique pourquoi les concerts “socialement distants” ne fonctionneraient pas pour le groupe

à 13 h 15 min
Lecture 3 min.
Randy Blythe de Lamb Of God explique pourquoi les concerts “socialement distants” ne fonctionneraient pas pour le groupe
© Andrew Lipovsky

Le frontman de Lamb Of God, Randy Blythe, a récemment parlé à Rapture Radio de ce à quoi le circuit de tournée pourrait ressembler après la pandémie.

Il a déclaré :

Je n’ai pas de boule de cristal, donc je ne sais pas. Mais avec mon groupe, nous n’avons pas annulé une seule tournée ; tout est reporté – ces tournées auront lieu, mais je ne pense pas que cela arrivera avant un certain retour à la normale. Je sais que certains artistes font des concerts socialement distants ou d’autres choses. Ça ne va pas marcher pour nous – ça ne va tout simplement pas marcher. Ça ne fonctionnera pas pour des groupes comme Lamb Of God ou Hatebreed. Quand on joue, les gens se rentrent dedans immédiatement.

Il a poursuivi :

Je ne peux pas assurer que je ne serai pas dans le public dès le premier concert. Je vais serrer les gens dans mes bras, les embrasser sur la joue, leur dire : “Oui, nous sommes à nouveau tous ensemble”. Donc je ne vais pas pouvoir me tenir sur scène et dire : “Ok, tout le monde. Restez à deux mètres l’un de l’autre. Portez votre masque. Faites tous ces trucs”, parce que c’est trop fou ; l’énergie est trop forte.

Il a ajouté :

Je pense que ce qui va se passer, c’est que certains groupes qui ne produisent pas une réaction physique aussi viscérale dans les foules pourront faire des spectacles qui ont des règlements ou autres – peut-être du country ; peut-être du jazz et des trucs comme ça, où les gens peuvent être séparés – mais pour ce qui est du Metal, je pense que nous allons devoir attendre qu’il y ait un vaccin ou qu’il y ait une immunité de groupe ou autre. Alors, combien de temps cela va durer, je n’en ai aucune idée. Et je sais que les promoteurs, les agents de réservation, les propriétaires de salles, les gestionnaires, les labels et tout le monde travaillent très dur dans une situation très difficile en essayant de faire face à un tas de facteurs inconnus. Parce que personne ne sait, personne n’a de réponses, personne. Ni le président, ni le directeur du CDC – personne ne sait ce qui se passe ou ce qui va se passer, donc nous devons rester assis et attendre, ce qui est nul. Mais c’est la réalité.

Actuellement, Lamb Of God fait la promotion de son nouvel album éponyme, qui est sorti le 19 juin via Epic Records aux États-Unis et Nuclear Blast en Europe. La suite de VII : Sturm Und Drang marque les premiers enregistrements du groupe avec Art Cruz, qui a rejoint LOG l’année dernière pour remplacer le batteur fondateur du groupe, Chris Adler.

Lamb Of God a été enregistré avec le producteur de longue date Josh Wilbur (Korn, Megadeth, Gojira, Trivium), et comprend des featurings avec Jamey Jasta (Hatebreed) et Chuck Billy (Testament). L’album est arrivé à la 15e place du Billboard 200, avec 30 000 unités vendues lors de sa première semaine de parution (dont 27 000 ventes physiques).

Du reste, Lamb Of God a récemment annoncé les nouvelles dates de sa tournée européenne, et a lancé sa propre marque de café.

Interview de Randy Blythe pour Rapture Radio :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook