Iron Maiden rend hommage à son producteur de longue date, Martin Birch : "Il était tout simplement génial"

à 11 h 26 min
Lecture 3 min.
Iron Maiden rend hommage à son producteur de longue date, Martin Birch : "Il était tout simplement génial"

Les légendes britanniques du Heavy Metal, Iron Maiden, ont rendu hommage à Martin Birch, décédé le dimanche 9 août. Il avait 71 ans.

Le producteur de musique britannique, dont le surnom était Headmaster, était sans aucun doute très connu pour ses 11 années passées avec Maiden, en tant que producteur d’albums tels que Killers, The Number Of The Beast, Piece Of Mind et Somewhere In Time.

Hier, le bassiste et fondateur de Maiden, Steve Harris, a déclaré à propos de M. Birch :

Il était tout simplement génial. Ce n’était pas seulement un producteur, c’était aussi un ingénieur de terrain, il savait comment obtenir un excellent son. Il était aussi fantastique pour motiver les gens ; il avait juste le don de tirer le meilleur de vous. C’était aussi un homme très gentil, très amusant avec un sens de l’humour formidable et cela rendait le travail plus facile. Nous nous sommes tous très bien entendus avec lui, et nous sommes très attristés par la nouvelle de sa mort.

Le chanteur Bruce Dickinson a ajouté :

Pour moi, Martin était un mentor qui a complètement transformé mon chant : c’était un psychothérapeute et, selon ses propres termes, “un acrobate qui pouvait reproduire exactement ce qu’était un groupe”. C’était son talent particulier de producteur. Il n’était pas marionnettiste, il ne manipulait pas le son du groupe, il le reproduisait simplement de la meilleure façon possible. En dehors de tout cela, c’était un être humain merveilleux, chaleureux et drôle. Martin et moi partagions une passion pour les arts martiaux – lui pour le karaté et moi pour l’escrime, ce qui nous a aussi donné un autre lien. Je suis très triste d’apprendre cette nouvelle. C’est incroyable qu’il soit décédé à un si jeune âge alors qu’il était plein de vie.

Rod Smallwood, manager de Maiden, a déclaré :

C’était un type fantastique qui a toujours partagé un respect mutuel avec le groupe. Il ne nous a jamais, jamais, laissé tomber dans le studio. C’était un vrai gentleman et il manquera énormément à tous les membres de la famille Maiden.

M. Birch, qui a commencé sa carrière à la fin des années 60 en tant qu’ingénieur son, a également travaillé sur des enregistrements pour Deep Purple (In Rock, Machine Head), Rainbow (Rising, Long Live Rock ‘N’ Roll), Whitesnake (Saints & Sinners) et Black Sabbath (Heaven And Hell, Mob Rules). Il a pris sa retraite en 1992.

En parlant avec Classic Rock de The Number Of The Beast, M. Birch a déclaré :

J’ai eu le même sentiment sur The Number Of The Beast que lorsque nous avons fait Machine Head de Deep Purple. C’était le même genre d’atmosphère, le même genre de sentiment, comme si quelque chose de vraiment bien se tramait. Je me souviens que nous avons passé des heures à mettre au point l’intro de la chanson titre. Nous l’avons fait encore et encore, jusqu’à ce que Bruce Dickinson dise : “J’ai mal à la tête”. Mais je ne voulais pas qu’il fasse la suite avant que l’intro soit parfaite. Ça le rendait fou.

Les albums de Iron Maiden produits par Martin Birch :

1981 – Killers

1982 – The Number Of The Beast

1983 – Piece Of Mind

1984 – Powerslave

1985 – Live After Death

1986 – Somewhere In Time

1988 – Seventh Son Of A Seventh Son

1990 – No Prayer For The Dying

1992 – Fear Of The Dark

1994 – Maiden England ’88

Source : blabbermouth.net