Kerry King de Slayer a “plus de deux albums de musique” pour son prochain projet

à 11 h 50 min
Lecture 2 min.
Kerry King de Slayer a “plus de deux albums de musique” pour son prochain projet

Le guitariste de Slayer, Kerry King, dit qu’il a “plus de deux albums de musique” pour son projet à venir.

Kerry King travaille sur son premier album solo depuis Repentless de Slayer, qui est sorti en 2015. Dans une nouvelle interview sur la chaîne YouTube de Dean Guitars, Kerry a déclaré :

J’ai eu beaucoup, beaucoup de chance avec les riffs en 2020. C’est peut-être parce que je ne peux aller nulle part – je ne sais pas – mais les riffs n’ont certainement pas été un problème cette année. Et pour l’avenir, cela signifie que je vais pouvoir choisir les meilleurs morceaux. J’ai plus de deux albums de musique, je vais pouvoir trier tout ça et choisir les 11 ou 12 meilleures chansons. Il faut que ce premier disque soit vraiment dingue.

Selon Kerry, qui s’est récemment associé à Dean Guitars en tant qu’artiste de renom, la plupart des chansons de son prochain projet sont jusqu’à présent des créations solitaires.

Pour l’instant, je suis le seul parolier, parce que je suis le seul à écrire de la musique. Je ne sais pas encore vraiment qui sont les gens qui vont jouer avec moi. Donc tout repose sur moi en ce moment. En fait, maintenant, je dois choisir mes 10 ou 12 chansons préférées et commencer à essayer d’y mettre des paroles, juste pour faire avancer le processus.

Kerry King a déclaré lors de précédentes interviews que ses créations musicales post-Slayer ne seraient pas très différentes du son que les fans ont pris l’habitude d’entendre de sa part.

Les légendaires thrashers californiens de Slayer ont joué le dernier spectacle de leur tournée d’adieux en novembre 2019, au Forum de Los Angeles. Le lendemain, la femme de Kerry King, Ayesha, a déclaré qu’il n’y avait “aucune chance” que les icônes du Thrash Metal se retrouvent pour d’autres concerts.

Interview de Kerry King sur la chaîne de Dean Guitars :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook