Le groupe de Metal iranien Confess échappe à la peine de mort et sort une nouvelle chanson insurrectionnelle

à 11 h 05 min
Lecture 2 min.
Le groupe de Metal iranien Confess échappe à la peine de mort et sort une nouvelle chanson insurrectionnelle
© Confess

Les métalleux iraniens exilés de Confess viennent de sortir une nouvelle vidéo effrayante pour leur chanson Eat What You Kill.

Le Metal est une bête rustique et belliqueuse, déterminée à survivre dans les milieux les plus inhospitaliers. De Maysaloon en Syrie, en passant par Acrassicauda, dont les tentatives d’enregistrement pendant la guerre d’Irak ont fait l’objet du documentaire Heavy Metal In Baghdad en 2007, jusqu’à la Fatwah placée sur le Black Metal par le gouvernement malaisien, le sens du défi inhérent au Metal a été à la fois un code de survie et une cible pour les régimes oppressifs.

Jouer du Metal peut être une question de vie ou de mort, particulièrement en Iran. En début d’année, le groupe de Death Metal Arsames a été contraint de fuir le pays alors qu’il avait été arrêté et condamné à 15 ans de prison en 2017, après avoir été libéré sous caution.

Deux ans plus tôt, Nikan Khosravi et Arash Ilkhani, membres du groupe de Groove/Thrash Metal Confess, basé à Téhéran, ont également été arrêtés, accusés de satanisme et risquaient d’être exécutés pour blasphème. Tous deux ont été condamnés à 14,5 ans de prison, et Nikan devait recevoir 74 coups de fouet en plus.

Heureusement, ils ont réussi à demander l’asile politique en Norvège – le même pays où réside maintenant leur compatriote exilé de Téhéran, Sina de From The Vastland – qui continue le groupe avec deux musiciens locaux comme partenaires, Erling Malm et Roger Tunheim Jakobsen.

Confess travaille actuellement sur son troisième album, Revenge At All Costs, et si vous voulez avoir un avant-goût de ce qui vous attend, les musiciens viennent de sortir une lyric vidéo pour la chanson Eat What You Kill. Cette vidéo présente toutes sortes de visuels effrayants et une foule d’images intrigantes.

Eat What You Kill est un testament de la nature indomptable du Metal, et bien que Confess soit loin du satanisme dont ils ont été accusés, leur musique est destinée à provoquer une agitation dans la seule fosse qui compte – celle des concerts.

Confess – Eat What You Kill :

Tags : Heavy Metal
Source : loudersound.com
Restez connectés à MetalZone sur Facebook