Qui est le plus grand batteur de tous les temps : John Bonham ou Neil Peart ? Lars Ulrich de Metallica répond

à 12 h 17 min
Lecture 3 min.
Qui est le plus grand batteur de tous les temps : John Bonham ou Neil Peart ? Lars Ulrich de Metallica répond

Lars Ulrich de Metallica a rejoint Howard Stern dans son émission sur SiriusXM, The Howard Stern Show, cette semaine. Pendant l’émission, M. Ulrich a été invité à répondre à la question : “Qui est le plus grand batteur de tous les temps : John Bonham de Led Zeppelin ou Neil Peart de Rush ?”.

Il a déclaré :

C’est vraiment dur à dire. Écoutez, on me pose cette question par intermittence depuis 40 ans. Je mettrais deux noms supplémentaires sur cette liste. Ian Paice de Deep Purple, qui est un batteur incroyablement doué techniquement, et Phil Rudd, qui donne à AC/DC cet incroyable groove et ce swing.

Alors que M. Stern a évoqué “l’âme” du jeu de batterie de M. Bonham, Lars a dit :

Vous avez mentionné When The Levee Breaks. C’est un classique de Bonham. La batterie est massive, tonitruante et ambiante. Il frappe la caisse claire avec un peu de retard, et il a un groove incroyable.

Quant à son opinion sur M. Peart, Lars a dit :

La première fois que j’ai rencontré Neil, c’était en 1984. Notre manager Cliff [Burnstein] avait signé Rush. J’avais plein de questions sur la batterie, sur le matériel, et tout ça. Il m’a dit : “Neil adore parler aux jeunes batteurs. Appelle-le. Il aimerait avoir de tes nouvelles”. Et j’étais, genre : “Hein ?!”. J’avais 20 ans et j’hallucinais. Je l’ai appelé, et on a parlé 30, 45 minutes au téléphone. On n’a pas arrêté de parler de batterie. Tout ça, c’était comme un conte de fées. On ne peut pas jouer de la batterie sans aimer Neil, c’est impossible de ne pas l’apprécier et le respecter.

Pressé de choisir son préféré, Lars a dit :

Entre Neil et John, sans manquer de respect à personne, je vais devoir choisir John Bonham.

En 2017, Lars a dit à la station de radio 98 Rock de Baltimore qu’il choisirait Phil Rudd, le batteur de AC/DC, pour prendre la relève de Metallica s’il n’était plus en mesure de jouer de la batterie dans le groupe.

Il a probablement été ma plus grande source d’inspiration quand nous nous sommes éloignés des trucs super-progressifs, au moment où nous nous sommes lancés dans le Black Album et les trucs comme Load, plus basés autour des riffs, de la sensation, du groove et tout ça. Phil Rudd, c’est le sommet de ce style. Entendre Phil Rudd jouer derrière James [Hetfield], ce serait plutôt cool.

Interview de Lars Ulrich pour The Howard Stern Show :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook