Corey Taylor (Slipknot/Stone Sour) parle de la “cancel culture” : “D’une certaine manière, vous aggravez le problème”

à 14 h 12 min
Lecture 3 min.
Corey Taylor (Slipknot/Stone Sour) parle de la "cancel culture" : "D'une certaine manière, vous aggravez le problème"
© Ashley Osborn

Suite à la sortie de son single Culture Head la semaine dernière, Corey Taylor a parlé du sujet de la chanson – la “cancel culture” – et du fait qu’il ne voit pas la situation s’améliorer de sitôt.

D’après Wikipédia, la cancel culture (“culture de l’annulation”), ou call-out culture (“culture de la dénonciation”), est une pratique née aux États-Unis consistant à dénoncer publiquement, en vue de leur exclusion, les individus ou les groupes responsables d’actions ou de comportements perçus comme problématiques. Cette pratique, qui se rencontre dans le monde physique et sur les réseaux sociaux, n’est pas sans susciter la controverse.

Corey Taylor a récemment déploré la “toxicité” des réseaux sociaux et “la façon dont les gens se parlent” dans une interview avec NME. Il a déclaré :

C’est tellement répandu et féroce… Et pour la première fois de ma vie, je ne vois pas de solution. Je ne vois pas comment les choses pourraient s’améliorer. J’aimerais vraiment que ça s’arrange… J’essaie de ne pas me laisser abattre, mais comment ne pas se sentir découragé ?

En réfléchissant aux effets de tout cela, Corey a souligné que nous devrions “tenir ces personnes responsables de ce qu’elles ont fait”, mais que “cette façon de faire ne résout pas le problème”.

D’une certaine manière, vous aggravez le problème. C’est ça que la “génération progressiste” ne comprend pas, parce que c’est plus compliqué que ce qu’elle a pu lire sur son téléphone.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait déjà été la cible de la cancel culture, Corey a répondu :

Eh bien, il y a une grande antithèse à tout cela, qui est de dire : “Allez vous faire foutre. Vous n’avez pas le droit de ruiner ma vie”. Vous savez, c’est l’égoïsme d’une horde qui pense qu’elle peut absolument détruire quelqu’un et lui retirer son gagne-pain. Cette manière de faire ne règle pas le problème.

Corey Taylor sortira son premier album solo, CMFT, le 2 octobre via Roadrunner Records. Il a enregistré cet opus avec son groupe solo composé de Jason Christopher à la basse, Dustin Schoenhofer à la batterie, et Zach Throne et Christian Martucci à la guitare. CMFT a été réalisé au studio d’enregistrement The Hideout de Kevin Churko à Las Vegas avec le producteur Jay Ruston, qui a déjà travaillé avec Anthrax, Steel Panther et Stone Sour, entre autres.

Corey Taylor interprétera des chansons de Slipknot, de Stone Sour et de son premier album solo, CMFT, lors d’un concert spécial retransmis en direct du Forum à Los Angeles le 2 octobre. Les billets pour l’événement, intitulé Forum Or Against ‘Em, sont disponibles sur le site web de Corey Taylor.

Source : kerrang.com
Restez connectés à MetalZone sur Facebook