Corey Taylor (Slipknot/Stone Sour) : "J'ai les avantages de la célébrité sans les conneries à la TMZ"

à 13 h 14 min
Lecture 3 min.
Corey Taylor : "C'est la première fois que j'ai autant de plaisir à faire un disque depuis l'album éponyme de Slipknot"
© Ashley Osborn

Dans une récente interview avec l’animateur de Bertcast, Bert Kreischer, Corey Taylor a parlé de sa vie lorsque lui et ses camarades de Slipknot évitaient d’être photographiés sans leur masque.

Metal & célébrité

Lors de l’interview, il a déclaré :

Les premières années ont été formidables. Mais ensuite, plus on réussit, plus l’ego commence à se manifester, c’est la nature humaine. Même si les gens pensent que c’est pour cela que j’ai réformé Stone Sour [le fait de laisser tomber le masque], ce n’est pas le cas. Pour moi, il s’agissait de réécrire de la musique, parce que je n’étais pas capable d’écrire de la musique dans Slipknot, je n’étais pas aussi bon que les autres gars avec leurs riffs complexes à l’époque. Je me suis amélioré, mais avant cela, je ne pouvais pas écrire de musique, [et] je me sentais insatisfait. Alors j’ai remis Stone Sour en place. Mais la conséquence de [la performance démasquée avec Stone Sour] a été que tout d’un coup, les gens ont su à quoi je ressemblais.

Corey Taylor a poursuivi en disant qu’il est toujours capable de prendre part à la plupart des activités normales sans être reconnu ou harcelé.

J’ai les avantages de la célébrité sans les conneries à la TMZ. Je peux jouer devant des milliers, des millions de personnes, et je peux toujours me détendre chez moi. Personne ne vient camper devant ma putain de maison. Mes enfants vont bien, mes factures sont payées. Je n’ai aucun souci. C’est génial.

À chaque cycle d’album, les membres de Slipknot dévoilent de nouveaux masques pour coïncider avec la sortie de leur dernière collection de chansons. Pour son dernier masque, Corey Taylor a travaillé avec la légende des effets spéciaux Tom Savini, dont la longue carrière dans l’industrie cinématographique et en particulier dans le genre de l’horreur remonte à la fin des années 1970, avec des films tels que Vendredi 13, L’Armée des morts, Une nuit en enfer et bien d’autres.

Corey Taylor a sorti son premier album solo, CMFT, le 2 octobre via Roadrunner Records. Il a enregistré cet opus avec son groupe solo composé de Jason Christopher à la basse, Dustin Schoenhofer à la batterie, et Zach Throne et Christian Martucci à la guitare. CMFT a été réalisé au studio d’enregistrement The Hideout de Kevin Churko à Las Vegas avec le producteur Jay Ruston, qui a déjà travaillé avec AnthraxSteel Panther et Stone Sour, entre autres.

À lire aussi : Foo Fighters, Jon Bon Jovi et Bruce Springsteen joueront lors de l'inauguration de Joe Biden & Kamala Harris

Interview de Corey Taylor avec Bert Kreischer :

Source : blabbermouth.net
Restez connectés à MetalZone sur Facebook
Articles les plus récents
L'actu Nu Metal
Plus d'actus sur Slipknot
Articles les plus vus