Écoutez le premier album solo de Corey Taylor, CMFT

à 9 h 35 min
Lecture 4 min.
Corey Taylor : "C'est la première fois que j'ai autant de plaisir à faire un disque depuis l'album éponyme de Slipknot"
© Ashley Osborn

Corey Taylor, le frontman de Slipknot et de Stone Sour, sort son premier album solo, CMFT, aujourd’hui via Roadrunner Records. Écoutez-le ci-dessous !

Il a enregistré cet opus avec son groupe solo composé de Jason Christopher à la basse, Dustin Schoenhofer à la batterie, et Zach Throne et Christian Martucci à la guitare. CMFT a été réalisé au studio d’enregistrement The Hideout de Kevin Churko à Las Vegas avec le producteur Jay Ruston, qui a déjà travaillé avec Anthrax, Steel Panther et Stone Sour, entre autres.

Ce soir à 22h, Corey Taylor interprétera des chansons de Slipknot, de Stone Sour et de son premier album solo, CMFT, lors d’un concert spécial retransmis en direct du Forum à Los Angeles. Les billets pour l’événement, intitulé Forum Or Against ‘Em, sont disponibles sur le site web de Corey Taylor.

S’adressant à Dave “Higgo” Higgins de la station de radio australienne Triple M, Corey Taylor a parlé des musiciens de son album solo :

J’ai joué avec tous ces gars sous une forme ou une autre, mais jamais tous en même temps, et je savais non seulement qu’ils seraient tous très bons et créatifs, mais aussi que nous serions tous capables de nous entendre et de vraiment passer un bon moment. J’en suis arrivé à un point dans ma vie où je ne me soucie plus du mythe selon lequel la tension crée un bon album. Je ne crois même plus en cela. Je crois qu’un bon album vient du fait d’avoir de la bonne musique. Quand vous avez de bonnes chansons et que des gens formidables les jouent, vous pouvez passer un bon moment et vous aurez quand même un bon album. J’ai atteint un point dans ma vie où je suis fatigué d’être malheureux en faisant de la musique, et je ne veux faire de la musique qu’avec des gens qui l’aiment autant que moi.

Quant au titre de l’album, Corey a raconté à Kerrang! :

C’est juste mon surnom depuis Dieu sait combien de temps ! Ça a commencé au lycée – c’était “CT”, puis “C-mother-fucking-T”, et puis c’était juste “CMFT – quoi de neuf ?!”.

Au départ, Corey avait utilisé ce nom léger pour ses propres spectacles acoustiques, mais il savait qu’un jour il appellerait un album de la même façon.

C’était mon surnom depuis toujours, et quand j’ai commencé à faire des trucs acoustiques en solo, c’était le premier t-shirt que j’ai confectionné. La réaction a été très bonne. Les gens ont adopté l’acronyme et j’ai su qu’un jour, si je faisais un album solo, je l’appellerais CMFT. C’est tout simplement logique, vous voyez ? L’utiliser était presque une évidence. J’ai passé plus de temps à penser à la musique qu’à choisir le nom de l’album, parce que c’était logique de l’appeler comme ça.

De plus, c’est un titre amusant qui aide à représenter la nature “joyeuse” du disque dans son ensemble.

C’est sans aucun doute l’album le plus joyeux et le plus optimiste que j’ai fait depuis Dieu sait combien de temps. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de moments sérieux sur cet album, mais, en même temps, il y a beaucoup d’énergie. On se laisse prendre au jeu, et c’est ce qui est génial. C’est de loin la meilleure expérience que j’ai eue depuis longtemps. Du processus lui-même au produit final, ça a été un putain de plaisir absolu.

Corey Taylor – CMFT :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook