Dave Lombardo (ex-Slayer) : "Je ne crois pas en la retraite"

à 14 h 19 min
Lecture 3 min.
Dave Lombardo (ex-Slayer) : "Je ne crois pas en la retraite"
© Victor Decolongon, Getty Images

La batterie peut être l’un des instruments les plus exigeants physiquement lorsqu’on joue de la musique, mais dans une nouvelle interview avec Ultimate-Guitar, le batteur Dave Lombardo a rejeté catégoriquement l’idée qu’il puisse se retirer de la musique.

Dave Lombardo “n’arrêtera jamais”

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il espérait de son héritage une fois qu’il aurait raccroché les baguettes, le batteur a rapidement remis les pendules à l’heure en déclarant :

Je ne vais pas “raccrocher mes baguettes”, mec. Je vais mourir avec elles. Je ne prendrai jamais ma retraite. Même avec tout l’argent du monde, vous ne pourriez pas me faire prendre ma retraite.

Il a poursuivi :

J’aime ce que je fais. J’aime la musique. Les musiciens ne prennent pas leur retraite, ils vont seulement dans un autre groupe ou quelque chose comme ça.

Il a ajouté :

Je ne crois pas en ce mot : la “retraite”. Buddy Rich… tous ces gars ont joué jusqu’à 80 ans. C’est quelque chose que j’ai en tête depuis que je suis enfant, j’ai grandi en admirant ces types plus âgés – Gene Krupa, Buddy Rich. Ed Shaughnessy m’a écrit une belle lettre – on a pu traîner ensemble – il a joué pendant des années au Tonight Show avec Johnny Carson. Il a bien joué jusqu’à la fin de sa vie. Nous l’adorons. C’est bon pour notre santé. C’est bon pour nos poumons et pour la force du haut du corps.

Dans ses années post-Slayer, Dave Lombardo est resté actif et a participé à de nombreux projets, ce qui lui a permis d’être “intrépide” :

Rien ne me fait peur. Je suis devenu, d’une certaine manière, sans peur. Quand on me demande si je veux essayer, je réponds : “Bien sûr”. Par exemple, un type m’a approché il y a dix ans pour me dire qu’il travaillait sur un documentaire et m’a demandé si je voulais bien écrire la musique un jour. J’ai répondu : “Bien sûr”. Je ne lui ai pas reparlé pendant huit ans et il m’a appelé pour me dire que le documentaire était prêt et m’a demandé si je voulais toujours le faire. Alors, j’ai dit : “Oui”.

Avec la pandémie, beaucoup de ses projets restent en suspens, le batteur ayant choisi Suicidal Tendencies et Dead Cross comme groupes principaux et Misfits comme projet secondaire. Dave Lombardo a également joué un rôle dans la récente réunification de Mr Bungle. Il garde l’espoir que les choses reprendront lorsque les restrictions liées à la pandémie seront levées.

Source : loudwire.com