🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘

Rammstein : 20 choses que vous ne saviez pas sur le troisième album du groupe de Metal, Mutter !

à 12 h 27 min
Lecture 8 min.
Rammstein : 20 choses que vous ne saviez pas sur le troisième album du groupe de Metal, Mutter !
© Mick Hutson/Redferns

Louder vient de publier une liste de 20 secrets autour du troisième album de Rammstein, sorti en 2001, Mutter !

Rammstein est l’un des succès les plus improbables du Metal. Les six Berlinois ont formé leur groupe en 1994 dans une Allemagne récemment réunifiée et sont passés d’un Metal teinté d’électro à des hymnes qui font vibrer les foules, renforçant ainsi leur réputation de mastodontes de la musique extrême, explosive, provocatrice et spectaculaire.

Des vestes qui s’enflamment, des bébés qui explosent, d’énormes canons à sperme, des masques lance-flammes, le claviériste qui se fait cuire dans une marmite par le chanteur qui utilise un véritable lance-flammes – tout cela est grotesque, mais est contrebalancé par certains des riffs les plus puissants et indéniablement accrocheurs depuis que Tony Iommi s’est coupé la moitié d’un doigt.

C’est leur troisième opus, Mutter, qui a consolidé cette réputation – la formation s’impose en tant que référence du genre. Sorti le 2 avril 2001, l’album de onze chansons est régulièrement cité comme la clef de voûte de l’œuvre de Rammstein et un point de repère non seulement pour le Metal Industriel, mais aussi pour le Metal dans sa globalité.

Alors que le nouveau numéro de Metal Hammer est consacré à Mutter, voici vingt secrets entourant l’album qui vont vous faire hurler “Mein Gott!”.

  • Rammstein a bien failli se séparer pendant l’écriture de l’album, en raison des tentatives du guitariste Richard Z. Kruspe de bouleverser le processus de composition du groupe, réputé démocratique. Le batteur Christoph Schneider a déclaré :

Richard a essayé de diriger le groupe, et cela a atteint un point où nous ne pouvions plus le supporter. Il essayait de tout contrôler, il ne voulait pas que quelqu’un change quoi que ce soit à ses idées, et c’était une période délicate.

  • Le chanteur Till Lindemann et le claviériste Flake Lorenz ont rencontré le légendaire producteur Peter Tägtgren lors de l’enregistrement de Mutter. Selon Till, Flake “était complètement ivre et cherchait les ennuis, se mettant à dos des mauvais garçons” dans un bar de motards suédois, et avait arraché le tapis du billard. Les choses étaient sur le point de dégénérer, mais Peter est intervenu et a désamorcé la situation. Till a continué à travailler avec Peter plus tard, sur leur projet des années 2010, simplement appelé Lindemann.
  • Argos, le canidé qui jouait le rôle du chien de chasse d’Hitler dans le film Downfall, a accompagné Rammstein pendant le processus d’écriture de Mutter. Il était le compagnon du cuisinier employé par le groupe et était, aux dires de tous, un excellent compagnon.
  • Mutter est le premier album de Rammstein sans l’ingénieur du son Ronald Prent, un homme dont la contribution au son initial du groupe a été décrite comme essentielle. L’album numéro trois a vu le groupe s’éloigner du mélange originel chargé en Électro et en Dance et s’orienter vers un son plus organique.
  • Dave Ogilvie, de Skinny Puppy, était initialement pressenti pour mixer le disque, étant donné son travail avec Nine Inch Nails sur The Perfect Drug en 1997. La figure emblématique de l’enregistrement, Andy Wallace, était également pressentie, mais aucun des deux n’était disponible à l’époque.
  • C’était la première fois que Rammstein travaillait avec un orchestre. Avant Mutter, tout ce que vous aviez entendu qui ressemblait à une partie orchestrale avait été synthétisé par Flake. Cette fois, ils ont fait appel au Deutsches Filmorchester Babelsberg pour ajouter des tonalités dramatiques aux titres Mein Herz Brennt, Mutter et Nebel.
  • La pochette de l’album de Mutter est un fœtus mort. Le groupe a découvert les photographes, Geo et Daniel Fuchs, dans un numéro du magazine allemand Max, et a été attiré dans un premier temps par leurs clichés de trois embryons d’ours polaires.
  • Les photos promotionnelles de Mutter, qui dévoilaient le groupe plongé dans un liquide type formol, nécessitaient que chaque membre soit immergé dans l’eau, accroché par les pieds à un poids au fond d’un réservoir en plexiglas, et attaché avec une ceinture de plomb. Selon Flake, la cuve a commencé à puer au fur et à mesure que le tournage avançait, parce que les membres du groupe pétaient dans l’eau.
  • Les titres Los et Ohne Dich, qui figurent tous deux sur le quatrième opus de Rammstein, Reise, Reise, ont été écrits pendant la période Mutter. Le premier n’a pas été retenu car il était à l’origine joué dans un style Rock dont le groupe n’était pas satisfait, tandis que le second a été écarté parce qu’il ne voulait pas inclure une énième ballade.
  • Neuf des onze chansons de Mutter ont été présentées en avant-première le 16 avril 2000, presque un an avant la sortie de l’album. Il s’agissait d’un spectacle réservé au fan-club dans la salle Knaack de Berlin, d’une capacité de 1 000 personnes, qui a également permis de présenter la première version de Ohne Dich.
  • Le premier single de Mutter, Sonne, a été écrit à l’origine comme le thème d’entrée du boxeur ukrainien Vitali Klitschko […]. Cependant, Vitali n’a pas voulu utiliser ce morceau, car il le trouvait trop dramatique. Il est désormais un homme politique et, à notre connaissance, n’a pas encore démarré un de ses rassemblements avec la mythique intro de Sonne.
  • Le vidéo-clip de Ich Will met en scène le groupe en train de commettre un braquage de banque, et atteint son paroxysme avec l’explosion de Flake. Il est sorti le 10 septembre 2001. Évidemment, il n’a pas été l’objet d’une grande couverture médiatique à l’époque, étant donné ce qui s’est passé le lendemain.
  • Cette période marquera également le début d’une relation compliquée entre Rammstein et les États-Unis. Richard était en fait présent à New York lorsque les avions ont frappé les tours jumelles, et le groupe est parti en tournée à travers les États-Unis plus tard ce mois-là, en première partie de Slipknot et System Of A Down. Les inquiétudes grandissantes de Flake concernant les attaques terroristes suite à la tragédie du 11 septembre l’ont poussé à faire ses valises et à partir alors qu’il ne restait plus que quelques dates, le reste du groupe lui emboîta le pas peu après. Ils ne reviendront sur le sol américain que neuf années plus tard.
  • La face B de Ich Will, Halleluja, est utilisée dans la bande-son du film Resident Evil sorti en 2002. Halleluja contient également les samples Symphony Of Voices que l’on entend sur Sonne.
  • Les six premiers titres de Mutter sont tous des singles, même si la chanson d’ouverture Mein Herz Brennt est devenue officiellement un single uniquement à partir de 2012, lorsqu’elle a été rééditée avec une version au piano.
  • L’hymne Mann Gegen Mann de Rammstein, qui a finalement trouvé sa place sur le cinquième opus, Rosenrot, a également été écrit à l’époque de Mutter.
  • Le cri du cœur qui conclut Mutter, Nebel, n’a été joué en concert qu’une vingtaine de fois, toutes durant la tournée de l’été 2001. En fait, parmi les cinq dernières chansons de l’album, seul Rein Raus a été jouée à nouveau après la tournée de Mutter et elle n’est apparue que deux fois sur la setlist depuis 2002. “Bouh”.
  • Bien qu’il n’ait atteint que la 86e place dans les charts britanniques, Rammstein a été la tête d’affiche d’un concert à la Docklands Arena de Londres, d’une capacité de 15 000 personnes, en 2002. Il s’avère que même si les gens ne veulent pas écouter des chansons sur les overdoses, les problèmes œdipiens, le sexe et la mort, ils sont heureux de les voir jouées en concert avec une pyrotechnie massive et une mise en scène épique.
  • Pendant la tournée Mutter, le groupe était excrété par un utérus géant flottant au-dessus de la scène. Ils ne portaient alors que des couches et trébuchaient sur leurs instruments dans un brouillard post-partum. Élémentaire.
  • Mutter a été certifié deux fois platine en Allemagne, avec des ventes dépassant les 600 000 copies. C’est plus que Looking For Freedom de David Hasselhoff, qui n’a été certifié platine qu’une fois sur le sol germanique. Peut-être aurait-il vendu un peu plus de copies s’il avait fait un concert au-dessus du mur de Berlin en tirant des fusées à l’aide de son pénis.

Rammstein – Sonne :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : loudersound.com