L'ingénieur de Led Zeppelin se souvient avoir dit aux membres du groupe que le nom de leur groupe était stupide

à 10 h 10 min
Lecture 3 min.
L'ingénieur de Led Zeppelin se souvient avoir dit aux membres du groupe que le nom de leur groupe était stupide

Lors d’une conversation avec Classic Rock (via UG), le légendaire producteur/ingénieur Eddie Kramer est revenu sur sa collaboration avec Led Zeppelin en tant qu’ingénieur sur cinq des albums studio du groupe.

La première collaboration d’Eddie avec le groupe a eu lieu sur l’album Led Zeppelin II.

À la question de savoir si Zeppelin était “en fait le groupe de Jimmy Page” en ce qui concerne la production, Kramer a répondu :

Oh, c’était plus que ça. Il était le metteur en scène. C’était le concept de Jimmy, mais la personne qui devrait également recevoir les mêmes félicitations est John Paul Jones. En fait, je connaissais John plus que je ne connaissais Jimmy. Il était très doux et gentil, et lui et sa femme m’invitaient souvent dans leur maison à Hampstead, où j’allais traîner avec eux. John était toujours aux Olympic Studios, traînant son ampli B15, ses partitions sous le bras, sa basse sur l’épaule, dirigeant tout un foutu orchestre symphonique. C’était un arrangeur de génie.

Il a continué :

Je crois que John m’a appelé au début de l’année 68, juste avant leur départ pour l’Amérique, et m’a dit : “Viens à la maison, j’ai quelque chose à te faire écouter”. Ce n’était qu’un petit extrait du premier album de Zeppelin ! Je suis allé l’écouter et, bien sûr, c’était incroyablement lourd. J’ai dit : “C’est quoi, ça ?”. Il m’a dit qu’ils s’appelaient Led Zeppelin et j’ai dit : “Quel nom stupide”.

Il a ajouté :

Puis, quelque temps plus tard, en 1969, les gars étaient en tournée aux États-Unis et je prenais des photos d’eux au Fillmore East. Ils m’ont demandé : “Pourquoi tu ne viendrais pas mixer pour nous sur Led Zeppelin II ?”. Qu’est-ce que j’adore ces gars !

Plus tard dans l’interview, Kramer a parlé de son expérience en studio avec les musiciens de Led Zep :

C’était incroyable. J’ai eu la chance de travailler avec eux sur cinq ou six albums et c’était toujours un défi car ils étaient si bons et poussés par la perfection. Parfois, les chansons étaient incroyablement complexes. Pagey répétait avec Bonham pendant des heures, lui montrant différents rythmes. Et une fois qu’il avait compris, [son jeu] était complètement verrouillé. À partir de là, ça lui donnait la liberté d’ajouter d’autres choses. On rigolait tous parce qu’il faisait des solos de batterie absolument incroyables et on se demandait d’où ils sortaient. Tout ça venait de sa capacité innée à prendre la direction que Jimmy lui donnait, puis à ajouter ses propres trucs.

Led Zeppelin – Whole Lotta Love :

Source : ultimate-guitar.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Master of Reality

Black Sabbath
Master of Reality

Par Robert Bonham, le 25/06/2022
Dans le même sang

Trust
Dans le même sang

Par SixxMars013, le 09/06/2022
Fear Inoculum

Tool
Fear Inoculum

Par Dabdoob, le 31/05/2022
Plus d'actus sur Led Zeppelin
L'actu Rock