MetalZone débarque sur ton mobile !

Andreas Kisser, de Sepultura, à propos de l'alcool : "Il prenait le contrôle de ma vie, de mes choix, de ma façon d'agir avec les gens..."

à 17 h 45 min
Lecture 5 min.
Andreas Kisser de Sepultura : "Judas Priest est une grande école. Un excellent premier pas dans le monde du Metal"
© Wilton Junior, Estadão

Dans une nouvelle interview accordée à A&P Reacts, on a demandé à Andreas Kisser, guitariste de Sepultura, si quelque chose avait changé en lui sur le plan professionnel ou personnel à la suite de la pandémie, et si les choses seront complètement différentes pour lui à l’avenir.

Andreas Kisser a déclaré : “Oui, beaucoup de choses. J’ai beaucoup changé, et je pense que c’est pour le mieux. J’ai arrêté de boire de l’alcool juste avant que la pandémie ne frappe. Je n’ai pas bu d’alcool depuis presque un an et demi maintenant. C’est l’une des meilleures décisions que j’ai prises dans ma vie. Non pas que j’étais un alcoolique incontrôlable, mais l’alcool faisait partie de ma vie, de tout ce que je faisais.”

“À un certain degré, plus ou moins, mais il était toujours là. Il prenait le contrôle de ma vie, de mes choix, de ma façon d’agir avec les gens ou lors d’une occasion spéciale. L’alcool était impliqué dans tout. Je n’avais pas besoin de ça. Et je l’ai prouvé, car j’ai une meilleure vie. Je fais de l’exercice. J’ai repris les habitudes que je n’avais pas quand j’étais en tournée.”

“[Lorsque tu es sur la route], chaque jour tu te retrouves dans un endroit différent, à un moment différent. Tu ne prends pas de douche et tu dois voyager, etc. C’était notre vie. Avec la pandémie, j’ai enfin eu une vie plus saine. Avant, je me plaignais un peu parce que je ne pouvais pas faire d’exercice, je ne pouvais pas suivre mon régime, je ne pouvais pas étudier la guitare classique. Maintenant, je peux faire tout cela et c’est vraiment génial !”

“La vie avec ma femme et mes enfants, le fait que je ne sois jamais à la maison [lorsque Sepultura est en tournée], je suis toujours là maintenant. C’était une période difficile, mais nous nous sommes en quelque sorte retrouvés. Nous sommes une meilleure famille maintenant – une bien meilleure famille. Et ça, c’est très spécial. Je suis reconnaissant d’avoir été capable de tirer le meilleur de quelque chose d’aussi terrible.”

“C’était très facile [d’arrêter de boire]. Une fois que vous avez les idées claires, il n’y a plus de discussion possible. Je n’ai pas rejeté la responsabilité sur un saint ou une église, et je n’ai pas dit : ‘Je vais arrêter pendant un an’, ‘Je te promets, chérie, que je ne boirai plus’. Non, ce n’est pas pour eux. C’est une décision très personnelle.”

“C’est moi avec moi – pas plus. Je n’ai pas à m’en prendre à moi-même, à une certaine époque, à une certaine croyance religieuse ou à ma famille. Ils ne méritent pas cela. C’est mon problème et je le résous seul. Je suis donc en paix avec moi-même à ce sujet. Ce n’est pas quelque chose qui me dérange. Je peux côtoyer l’alcool, je peux côtoyer les fêtes, je peux côtoyer les coulisses, comme je le faisais régulièrement avec mon groupe Kisser Clan. Les gens boivent autour de [moi], [et] je m’en moque. Je ne ressens même pas l’envie de boire, ce qui est génial. Je ne me bats donc pas. Je ne fuis rien du tout. J’ai juste décidé d’arrêter. C’est tout.”

Max Cavalera & ses addictions

Andreas Kisser n’est pas le seul membre de la line-up classique de Sepultura à avoir combattu ses démons. En 2016, l’ancien leader de Sepultura, Max Cavalera, a déclaré lors d’une interview accordée à Metal Insider qu’il était “straight edge” depuis une décennie.

Max Cavalera a déclaré : “Il y a dix ans, j’étais un chaos ambulant, je buvais et me droguais beaucoup, et cela a affecté certaines de mes tournées. Je suis un type très extrême, alors quand je fais quelque chose, je le fais à fond. J’ai complètement arrêté de boire et de me droguer, et quand je l’ai fait, je me suis rendu compte que ma passion pour le Metal s’est encore accrue. J’ai commencé à aimer le Metal et les nouveaux groupes et tout le reste encore plus.”

Max a également parlé de son combat de 16 ans contre la toxicomanie et l’alcoolisme dans une interview de 2016 accordée à Metal Hammer : “J’en prenais trop quotidiennement et je buvais par-dessus le marché. C’est une combinaison mortelle, et puis j’ai ajouté des somnifères en plus de tout ça. C’est un miracle que je sois encore en vie. Il y a beaucoup de pression qui vient avec la célébrité. La pression de la maison de disques, la pression des fans, et on n’a pas de manuel ou de guide de survie pour y faire face.”

“Je pense que pour certains musiciens, la pression de la célébrité est trop forte. Pour moi, cela a commencé avec la mort de mon père. Je suis devenu très triste et boire était un moyen de gérer ma tristesse. Les drogues – je les aimais bien. J’aimais l’effet des analgésiques. L’énergie qu’ils me donnaient.”

L’année dernière, Sepultura a lancé SepulQuarta, un événement hebdomadaire où le groupe donnait un aperçu de son histoire, participait à des sessions de questions-réponses avec les fans et jouait de la musique pendant le confinement.

Certaines de ces collaborations musicales, dont celles avec des membres de Megadeth, Testament, Anthrax, System Of A Down, Trivium et Sacred Reich, sortiront sous la forme d’un album intitulé SepulQuarta le 13 août.

À lire aussi : Regardez Mudvayne donner son premier show en 12 ans !

Interview de Andreas Kisser pour A&P Reacts :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : blabbermouth.net
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Born Of Osiris annonce son nouvel album, Angel Or Alien (détails & single)

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Sepultura
L'actu Thrash Metal