Nirvana : "Le dealer de Kurt Cobain ressemblait à la Faucheuse" d'après le livre de Dave Grohl

à 13 h 41 min
Lecture 4 min.
Smells Like Teen Spirit de Nirvana dépasse le milliard de streams sur Spotify !
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O

L’histoire de la nounou/assistante et de l’attaché de presse de Nirvana qui ont sauvé la vie de Kurt Cobain est révélée en détail pour la première fois dans la nouvelle édition de la biographie de Dave Grohl, This Is A Call.

Comme l’a révélé Paul Brannigan, rédacteur et éditeur de Classic Rock, Nirvana était à New York en juillet 1993 pour donner un show spécial au Roseland Ballroom, afin de présenter en avant-première les trois quarts de leur album inédit In Utero.

L’attaché de presse britannique du groupe, Anton Brookes, avait fait appel à des rédacteurs de The Observer, Q, The Face et Melody Maker pour interviewer le trio afin de rédiger des articles sur la date de sortie de l’album, prévue le 13 septembre.

La veille du show du 23 juillet, le groupe, Courtney Love, la femme de Kurt Cobain, Brookes et d’autres personnes traînent à l’Omni Berkshire Place Hotel lorsque Cobain reçoit la visite d’un dealer local. Sa présence a fait retomber l’ambiance de la soirée.

“Il aurait aussi bien pu porter une putain de robe noire et une grande faux”, se souvient Brookes. “Il ressemblait à la Faucheuse. La plupart des gens savaient qui était ce type. Vous saviez ce qui se passait, vous saviez pourquoi ce type était là, et vous saviez quelle serait l’issue de tout ça.”

Brookes avait prévu les interviews de Nirvana pour le lendemain matin, le jour du concert. Comme d’habitude, avant la première interview, l’attaché de presse a rendu visite à chacun des membres du groupe, “pour s’assurer que tout allait bien”. Dave Grohl et Krist Novoselic ont déclaré qu’ils étaient prêts pour leurs inquisiteurs britanniques, mais lorsque Brookes s’est approché de la suite d’hôtel de Kurt et Courtney, il était évident que les choses ne se passaient pas bien, pas bien du tout.

“On pouvait les entendre se disputer”, se souvient Brookes. “On pouvait entendre des choses bizarres se casser. C’était une vraie dispute, pas une petite querelle.”

Lorsque les cris ont enfin cessé, plus tard dans l’après-midi, Brookes a réalisé que quelque chose avait terriblement mal tourné. Il a demandé l’aide de la nounou/assistante de Kurt et Courtney, Michael “Cali” DeWitt, avant d’entrer dans la suite.

“On s’est précipité dans la salle de bain et, affalé derrière les toilettes, il y avait Kurt avec une seringue dans le bras, bleu.”

DeWitt a plongé vers Cobain et “en plein vol, comme Superman”, se souvient Brookes, a donné un coup de poing au chanteur dans le plexus solaire. La secousse a permis à Cobain de reprendre conscience. Brookes et DeWitt étaient en train de frapper le frontman de Nirvana au visage pour le ranimer lorsque deux agents de sécurité de l’hôtel sont entrés dans la salle de bains, appelés par les plaintes d’autres clients.

“L’équipe de sécurité a aidé Cobain à se faufiler hors de l’hôtel par l’entrée arrière, l’aidant au-delà du devoir”, se souvient Brookes, l’un des deux hommes ayant déjà eu affaire à un neveu junkie. Deux heures plus tard, le chanteur est retourné dans sa suite pour se faire masser “afin d’évacuer les toxines de son corps”.

“Pendant que la masseuse s’occupait de lui, elle m’indiquait qu’il y avait encore de l’héroïne dans la pièce”, raconte Brookes. “C’était dans des sacs de cellophane scellés, très professionnels. […] Je les mettais dans les poches de mon short, j’allais aux toilettes dans ma chambre, je les vidais, puis je sortais et je jetais les emballages parce que je ne voulais pas les laisser dans ma chambre. J’ai jeté 12 sacs, si ce n’est plus. C’était ridicule.”

“Il y avait beaucoup de ces… incidents que l’on découvrait plus tard”, a admis Grohl à Brannigan. “D’une manière bizarre, c’est juste devenu quelque chose dont personne ne savait quoi faire. Si vous avez déjà connu quelqu’un qui s’est battu avec une addiction comme ça, vous savez qu’il n’y a rien que vous puissiez faire à ce sujet.”

Après avoir vendu plus de 150 000 exemplaires de l’édition originale de 2011, l’édition du dixième anniversaire de This Is A Call, entièrement révisée et mise à jour : The Life and Times of Dave Grohl, par Paul Brannigan, sortira le 2 septembre, via Harper Collins.

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Tags : Rock Nirvana
Source : loudersound.com
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Delicate Sound Of Thunder

Pink Floyd
Delicate Sound Of Thunder

Par Slipknot28, le 25/09/2022
Ozzy Osbourne sort la chanson éponyme de son nouvel album, Patient Number 9, avec Jeff Beck comme invité

Ozzy Osbourne
Patient Number 9

Par TonyOsbourne13, le 19/09/2022
Van Halen

Van Halen
Van Halen

Par Kingeddie, le 18/09/2022
Plus d'actus sur Nirvana
L'actu Rock