MetalZone débarque sur ton mobile !

Motörhead : Mikkey Dee raconte comment il a rejoint le groupe et parle de Lemmy Kilmister : "Même s'il était Motörhead, il voulait que nous ayons un frontman à chaque poste"

à 15 h 44 min
Lecture 5 min.
Motörhead : Mikkey Dee raconte comment il a rejoint le groupe et parle de Lemmy Kilmister : "Même s'il était Motörhead, il voulait que nous ayons un frontman à chaque poste"
© yakub88, Shutterstock.com

Dans une interview accordée à Drinks With Johnny, Mikkey Dee, l’actuel batteur de Scorpions, s’est confié sur sa rencontre avec Lemmy Kilmister, le frontman de Motörhead, son intégration au sein du groupe et la légende Motörhead.

Les titres We Are Motörhead et Rock Out de Motörhead sont disponibles ci-dessous !

À la question : “Comment as-tu rencontré Lemmy ?”, Mikkey Dee a répondu : “C’était il y a très longtemps. Lorsque Lemmy est décédé, nous nous connaissions depuis 34 ans”.

“Je l’ai rencontré dans un bar à Londres, je ne me souviens plus du nom du bar, mais il y allait tout le temps, et nous étions là, une bande de Suédois”.

“J’ai dit bonjour à Lemmy, et bien sûr il m’a dit bonjour, mais il n’avait aucune idée de qui j’étais, et nous n’avons pas beaucoup parlé. C’était la première fois que nous nous rencontrions.”

“Mais il ne s’en souvenait pas, j’étais juste un autre gars qui traînait là en disant : ‘Hey’. Mais ça devait être, ouais, je ne sais même pas en quelle année, 82 peut-être, 81, c’était il y a longtemps.”

À propos de son intégration au sein de Motörhead

“J’étais en tournée avec Motörhead avec le groupe King Diamond, et nous avons fait une tournée en Europe avec Motörhead, et ils ont eu quelques problèmes avec [Phil] ‘Philthy [Animal’ Taylor] – il jouait sur cette tournée – et Lemmy m’a demandé, de manière non directe, si j’étais intéressé pour peut-être jouer avec Motörhead.”

“Mais j’ai dit non, également de manière non directe, parce que nous [King Diamond] étions heureux, et nous travaillions vraiment bien avec King Diamond, et je savais que je n’étais pas prêt pour ce groupe, surtout après cette tournée, j’ai réalisé que ce n’était pas seulement un groupe, c’était une institution.”

“J’avais besoin de gagner mes galons avant de rejoindre ce genre de groupe, et j’étais très heureux de jouer avec King.”

“Nous étions une bande d’amis, et nous avons bien réussi, mais nous sommes restés en contact au fil des années, et Lemmy n’arrêtait pas d’appeler et d’envoyer des cartes postales.”

“Nous sommes restés en contact, et c’était bien, et puis à un autre moment, il m’a demandé à nouveau ce que je faisais, et j’étais encore dans King Diamond à l’époque, et nous étions sur le point de donner le coup d’envoi, je crois de la tournée américaine de 1988, et je ne pouvais pas manquer ça.”

“La troisième fois qu’il m’a demandé, pas directement, mais : ‘Qu’est-ce que tu fais, Mikkey ?’ J’ai répondu : ‘On part en tournée avec Dokken‘.”

“À ce moment-là, j’avais quitté King, et on avait une tournée de 12 mois avec Don, Peter Baltes de Accept à la basse, Billy White de Watchtower, et John [Norum, guitare] de Europe, c’était un supergroupe.”

“Et nous avions prévu une tournée de 12 mois, et évidemment j’ai dû dire : ‘Bon, on part en tournée’, mais j’ai failli ne pas survivre à cette tournée.”

“Nous nous sommes reparlés, et il m’a dit : ‘Tu peux venir à Hollywood pour enregistrer quelques chansons ?’. J’ai répondu : ‘Oui, sans problème’. Puis nous avons commencé à discuter, et j’ai dit : ‘Le groupe Dokken est en train de s’effondrer, chacun suit sa propre voie’.”

Et il m’a dit : ‘Est-ce que tu veux faire une tournée avec nous ? Nous allons prendre la route avec Ozzy [Osbourne] ?’. J’ai répondu : ‘Oui, allons-y’.”

À lire aussi : Le batteur de Iron Maiden explique pourquoi il "ne supporte pas" le passe-temps du guitariste Adrian Smith

À propos de Lemmy Kilmister et de la machine Motörhead

“J’ai apporté quelque chose aux gars, et ils m’ont apporté quelque chose aussi, à cause des différents styles de musique que j’ai pratiqués – je sentais que j’appartenais à la division la plus extrême, et il n’y a pas eu beaucoup plus extrême que ça.”

“Une si grande camaraderie entre [Michael] ‘Wurzel’ [Burston], Phil [‘Wizzo’ Campbell], Lemmy et moi – nous nous entendions parfaitement, et c’est très important pour moi de sentir que je peux faire la différence dans ce groupe. Je ne suis pas juste un batteur au fond, qui s’assoit là, joue et se tait, je voulais être impliqué.”

“Lemmy était un type formidable. Il nous poussait, toujours, il ne voulait pas être seul sous les projecteurs, même s’il était Motörhead. Il était le patron, bien sûr, mais il voulait que nous ayons un frontman à chaque poste.”

“Par exemple, pour les interviews, si on demandait à Lemmy, il répondait : ‘Non, c’est le groupe ou rien’, et je pense que c’est ce qui a fait de Motörhead une unité si forte, car nous sentions vraiment que Lemmy assurait nos arrières.”

“Il voulait que tout le monde soit à l’aise et donne le meilleur de lui-même à chaque poste, donc il n’a jamais tiré personne vers le bas parce qu’il prenait trop de place.”

“Il appréciait simplement la célébrité ou le succès que nous pouvions atteindre ; nous poussions tous dans la même direction, et c’est ce qui est si important.”

Motörhead – We Are Motörhead :

Motörhead – Rock Out :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : ultimate-guitar.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Born Of Osiris annonce son nouvel album, Angel Or Alien (détails & single)

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Motörhead
L'actu Heavy Metal