Toutes les nouvelles fonctionnalités sur MetalZone (et leur statut)

De Metallica à Slipknot, Phil Bozeman (Whitechapel) révèle les cinq albums qui l'ont façonné

à 10 h 02 min
Lecture 6 min.
De Metallica à Slipknot, Phil Bozeman (Whitechapel) révèle les cinq albums qui l'ont façonné
© Full Force Festival, YouTube

Dans une récente interview accordée à Revolver, le chanteur de Whitechapel, Phil Bozeman, a révélé les cinq albums qui l’ont façonné musicalement.

Le 29 octobre, Whitechapel sortira son nouvel album, Kin. L’artwork, la tracklist et le premier single, Lost Boy, de Kin sont disponibles ici !

Phil Bozeman a déclaré en préambule : “Je ne pense pas qu’un groupe ou un artiste doive jamais être catalogué dans un certain type de musique. Je pense qu’une bonne chanson est une bonne chanson, peu importe qui l’écrit.”

Metallica – Metallica :

“Je ne me souviens pas de la première fois où j’ai écouté le Black Album. J’avais écouté Enter Sandman, au début… Et puis j’ai dû écouter le reste. Quand j’ai écouté Sad But True, j’ai pensé que c’était la chose la plus lourde que j’avais jamais entendue. C’était le summum pour moi. C’est ce qui m’a donné envie d’écouter du Heavy Metal.”

“J’avais probablement huit ou neuf ans quand j’ai écouté le Black Album… Je suis presque sûr que c’est un de mes cousins qui avait l’album. Metallica a été l’un des premiers groupes que j’ai entendus qui jouaient de la musique comme ça. C’est là que j’ai découvert que le Metal était mon genre de musique préféré.”

“Le Black Album est un incontournable de la musique Metal. C’est l’album qui lui a permis de percer et qui a catapulté Metallica là où il est aujourd’hui. Bien sûr, ses premiers albums Kill ‘Em All [et autres] étaient du Metal, mais ils avaient aussi des racines Punk-Rock. Puis les années 80 avec Master of Puppets et d’autres trucs… Mais le groupe a complètement changé quand il a sorti le Black Album. Je crois que c’est à ce moment-là que les membres du groupe ont affirmé : ‘OK, nous sommes prêts à expérimenter’.”

“Je pense que chaque musicien devrait faire cela, quel que soit le genre de musique qu’il joue. Si vous faites la même chose encore et encore, ça devient ennuyeux. Metallica était génial, mais c’est le Black Album qui a catapulté le groupe vers une notoriété plus prestigieuse et plus grand public.”

À lire aussi : Knocked Loose sort l'intégralité de son nouvel EP, A Tear In The Fabric Of Life, en film d'animation !

Pantera – Far Beyond Driven :

“C’est un autre que j’ai écouté de la collection d’albums de mon cousin. J’ai écouté Slaughtered, j’étais terrifié et j’ai trouvé ça génial. C’était tellement agressif et un style de Metal complètement différent. J’étais terrifié et je ne pouvais pas m’arrêter de l’écouter parce que je n’arrivais pas à croire les sons que j’entendais.”

“C’était un de ces groupes que j’avais peur d’écouter, mais je ne pouvais pas m’arrêter. Bien sûr, c’est l’un des meilleurs albums que le groupe ait jamais fait. Il contient des tonnes de chansons classiques de Pantera. Je pense que c’est aussi sans doute son album le plus populaire.”

“La pochette de l’album est assez troublante : un foret planté dans un crâne. Il y avait ce son… Pour un jeune enfant, c’était terrifiant. Et c’était à l’époque où ce genre de son était loin d’être grand public. C’était super underground et le simple fait de l’écouter m’a choqué.”

“J’ai écouté Far Beyond Driven un peu plus tard ; j’avais environ 10 ou 11 ans. Je n’avais aucune idée que j’allais faire [une carrière dans la musique]. J’aimais juste la musique et je n’avais jamais vraiment pensé à jouer dans un groupe. [Mais depuis], Phil Anselmo a eu une grande influence sur moi en ce qui concerne le chant extrême.”

Cannibal Corpse – Tomb Of The Mutilated :

“J’ai découvert Cannibal Corpse en regardant Ace Ventura, Détective Chiens Et Chats. C’était le choc ultime. À l’âge où je l’ai découvert, le groupe représentait pour moi le type de Metal le plus extrême… Tous les membres ressemblaient à des monstres. Hammer Smashed Face a été la première chose que j’ai écoutée. J’étais accro. Je regardais ce film encore et encore, juste pour revoir ce passage. Je le rembobinais et tout. C’était assez fou pour un enfant aussi jeune. Je voulais avoir cet album, mais bien sûr ma mère ne me laissait pas l’avoir [rires].”

“Beaucoup de ces choses sont socialement acceptées aujourd’hui. Mais à l’époque… Personne ne voulait que ses enfants regardent ce genre de choses. Je suis sûr que c’est probablement la même chose aujourd’hui, mais nous avons Internet et l’accès à presque tout ce que nous voulons.”

“Chris Barnes a été une grande source d’inspiration, cette voix extrême et monstrueuse était ce que je voulais faire. Mais je me demandais comment il faisait ! Chaque fois que j’essayais de le faire, je me mettais à tousser et je n’avais aucune idée de comment faire.”

Slipknot – Slipknot :

“J’étais jeune quand j’ai écouté ça pour la première fois. J’étais, encore une fois, terrifié mais j’ai adoré. Je pouvais voir neuf personnes sur la pochette et elles ressemblaient à une bande de tueurs en série. Et bien sûr, la musique était…”

“J’ai écouté Wait and Bleed, et c’était super agressif et très sombre. Et la production de l’album. Il y avait juste quelque chose à ce sujet qui était très perturbant, très brut et sombre. Toute cette esthétique était incroyable. Effrayante, mais incroyable.”

“À l’époque… Personne ne savait à quoi ils ressemblaient ou qui ils étaient. Et les gens cherchaient des photos ou tout ce qu’ils pouvaient trouver pour les démasquer. Il y avait des spéculations… Tout le mystère derrière eux était juste fou. Corey Taylor [est aussi devenu] une énorme source d’inspiration pour moi.”

Three 6 Mafia – Chapter 1: The End :

“Three 6 Mafia m’a inspiré par son imagerie et ses sujets sombres, ainsi que par son Rap rapide. J’ai toujours été attiré par la vitesse du Rap sudiste. J’ai grandi en écoutant du Hip-hop, du Rap sudiste et des trucs comme ça, comme Bone Thugs et d’autres trucs.”

“Ce Rap rapide des années 90 en Louisiane et au Texas. Bien sûr, j’écoutais d’autres trucs comme Nas, 2Pac et Biggie. Mais Three 6… J’avais une certaine connexion avec ce groupe parce que celui-ci venait du Tennessee, et que sa musique, ses rythmes, étaient si sombres et effrayants. J’ai toujours été attiré par le sentiment de terreur que je ressentais en l’écoutant. Les paroles étaient également sombres. J’ai toujours été attiré par les images et les paroles sombres.”

“Encore aujourd’hui, j’adore ce groupe. Body Parts ou Late Night Tip, qui était sa chanson super populaire sur cet album. C’est très vibrant et sombre. Le groupe a toujours eu ça en lui. Et ça donne l’impression d’être très intimidant.”

“Three 6 Mafia s’est également associé à divers groupes de Memphis pour de nombreuses collaborations. C’est là que j’ai été vraiment inspiré pour faire des trucs rapides. Pour moi, le Rap des années 90 est tout simplement inégalé.”

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : revolvermag.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Born Of Osiris annonce son nouvel album, Angel Or Alien (détails & single)

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Whitechapel
L'actu Deathcore