Megadeth : David Ellefson à propos de son licenciement : "C'était du genre : 'Hey, on ne veut pas de toi ici. Voici la porte. Ne viens pas travailler lundi'."

à 19 h 04 min
Lecture 5 min.
David Ellefson dévoile son premier projet post-Megadeth, The Lucid
© Aija Lehtonen, Shutterstock.com

David Ellefson s’est confié au sujet de son licenciement de Megadeth au début de l’année, après que des vidéos sexuellement explicites impliquant le bassiste ont été publiées sur Internet, et a déclaré qu’il n’y avait pas de rancune entre lui et le groupe de Thrash Metal dans lequel il a passé plus de 30 ans.

Invité de Trunk Nation, l’émission de Sirius XM animée par Eddie Trunk, David Ellefson a parlé franchement de son éviction et de la façon dont les choses se sont passées en interne. Lui et Megadeth ont longuement débattu de la façon d’aborder publiquement la fuite de la vidéo virale et les accusations de pédophilie (cette notion a été réfutée et il a été allégué que la femme dans la vidéo avait 19 ans lorsque les deux se sont rencontrés pour la première fois), pour lesquelles le bassiste a depuis déposé une plainte pour “revenge porn”.

David Ellefson a déclaré : “J’ai pris le taureau par les cornes et je m’en suis occupé immédiatement”.

“Le soir où la nouvelle est tombée, quelques personnes m’ont dit : ‘Ne dis rien’. En particulier, le clan Megadeth ne voulait pas que je dise quoi que ce soit. Mais mes conseillers juridiques m’ont dit : ‘Nous pensons que tu devrais dire quelque chose. Nous pensons que certaines personnes ont fait des choses vraiment merdiques et ont fait de fausses allégations à ton sujet, et tu as le droit de te défendre’. Et je l’ai fait.”

Il a reconnu que le fait d’aborder publiquement la question a conduit à son licenciement de Megadeth, mais a déclaré que tout le monde a le droit de se défendre, “surtout quand quelqu’un porte de fausses allégations sur vous comme ça”.

Sa relation avec Megadeth

Alors qu’il était prêt à tourner la page sur l’incident, Megadeth, à son tour, a dû faire face à la situation. “Nous avions prévu de faire une sorte de déclaration commune et, bien sûr, cela ne s’est pas produit. J’ai donc été déçu de la façon dont les choses se sont déroulées.”

“Ironiquement, les choses se passent bien entre [moi et Megadeth]. Nous nous sommes séparés, et ils ont pris des chemins différents. Et il n’y a pas de rancune entre nous, croyez-le ou non. Et je pense que toutes les disputes et les trucs comme ça, c’était il y a 20 ans – les procès et toutes ces conneries”, a-t-il poursuivi, précisant qu’il ne pensait pas que les tensions passées avaient contribué à son licenciement.

Dans la déclaration officielle de Megadeth annonçant que David Ellefson ne faisait plus partie du groupe, Dave Mustaine a fait état d’une “relation déjà tendue” avant de suggérer que le scandale de la vidéo était essentiellement un point de basculement qui justifiait le licenciement.

À lire aussi : Rick Beato analyse Blinding Lights de The Weeknd, la chanson la plus streamée sur Spotify

L’héritage de Megadeth

Bien qu’il ne fasse plus partie du groupe, dont il a été membre de 1983 à 2002 et de nouveau de 2010 jusqu’au début de cette année, David éprouve toujours un sentiment de fierté pour tout ce qu’il a accompli avec les icônes du Thrash Metal.

“C’est un groupe que j’ai aidé à former pendant presque 40 ans. Et les chansons qui passent à la radio sont des chansons auxquelles j’ai participé, et nous avons construit un grand héritage. Je les considère toujours comme ma famille, et mon ADN est partout. Je ne pense pas que nous puissions construire quelque chose d’aussi important ensemble […] c’est juste terminé.”

Le bassiste, qui est depuis passé à son nouveau groupe, The Lucid, a également parlé de son retour au sein de Megadeth en 2010 et de la manière dont la relation de travail diffère de celle qu’il avait à l’origine en tant que membre cofondateur et partenaire, lorsque Mustaine était “à 100 % le patron et dirigeait la machine”.

“Ce n’était pas juste Dave et trois autres gars alors que c’était moi et le groupe. Et apparemment ils ne voulaient plus de ça – ils voulaient que ce ne soit plus ça. Et je ne peux pas parler pour eux, parce que je ne sais pas. Je n’essaie pas de mettre des mots dans la bouche de qui que ce soit à ce sujet. Mais j’ai senti qu’il y avait trop d’histoire, alors séparons-nous maintenant et laissons Megadeth passer à l’étape suivante avec un nouvel ordre de marche.”

“Donc, plutôt que de se battre, ce qui s’est produit il y a 20 ans, parce que nous dissolvions un partenariat à l’époque, nous ne dissolvons pas un partenariat [cette fois-ci]”, a-t-il ajouté, en comparant les événements passés et actuels qui ont conduit à ses départs du groupe.

“C’était du genre : ‘Hey, on ne veut pas de toi ici. Voici la porte. Ne viens pas travailler lundi’. Alors j’ai pensé : ‘Ok. Très bien’. Et c’est comme ça que je l’ai vu, et c’est comme ça que je le vois aujourd’hui. Je ne suis pas amer à ce sujet.”

Interview de David Ellefson par Eddie Trunk :

Source : loudwire.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Megadeth
L'actu Heavy Metal