Spotify répond à la récente controverse sur l'entreprise par un plan de lutte contre la désinformation

à 15 h 20 min
Lecture 2 min.
Mike Portnoy (Sons Of Apollo, ex-Dream Theater, etc.) s'attaque à nouveau à Spotify : "À tous ceux qui partagent leurs statistiques..."
© Liv Oeian / Shutterstock.com
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O

La plateforme de streaming Spotify a répondu à la controverse qui entoure l’hébergement du podcast de Joe Rogan, critiqué après l’intervention du Dr Robert Malone, qui est cynique à propos du vaccin contre le coronavirus.

Cette nouvelle intervient après le départ de Neil Young et Joni Mitchell de la plateforme. Le duo a été rejoint hier par Nils Lofgren, guitariste du Crazy Horse et du E Street Band, qui a écrit une lettre sur les archives de Neil Young.

Le fondateur de Spotify, Daniel Ek, a maintenant pris des mesures pour remédier à la situation, en tweetant (tel que traduit par MetalZone.fr) : “Il y a eu beaucoup de discussions au sujet des informations concernant le coronavirus sur Spotify. Nous avons entendu les critiques et nous mettons en place des changements pour aider à combattre la désinformation.”

Dans un communiqué de presse plus long, Ek a exposé les plans de la société de manière plus détaillée, promettant que Spotify rendrait publiques les règles de la plateforme et ajouterait un avis de contenu à tout épisode de podcast qui parle du coronavirus.

Il a écrit : “Nous pensons que l’écoute est primordiale. Prenez n’importe quel sujet et vous trouverez des gens et des opinions de tous bords. Personnellement, il y a beaucoup de personnes et de points de vue sur Spotify avec lesquels je ne suis pas du tout d’accord. Nous savons que nous avons un rôle essentiel à jouer pour soutenir l’expression des créateurs tout en assurant la sécurité de nos utilisateurs.”

“Dans ce rôle, il est important pour moi que nous n’adoptions pas une position de censeur de contenu tout en veillant à ce qu’il y ait des règles en place et des conséquences pour ceux qui les enfreignent.”

La semaine dernière, un porte-parole de Spotify a révélé que la société avait supprimé 20 000 épisodes de podcasts liés au coronavirus qui ne respectaient pas ses directives. Selon un mémo divulgué au site technologique The Verge, la société avait également examiné plusieurs épisodes du podcast de Rogan, et décidé qu’ils “n’atteignaient pas le seuil de suppression”.

Post de Daniel Ek :

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Tags : Heavy Metal
Source : newsroom.spotify.com