Le chanteur de Parkway Drive confie que le nouvel album Darker Still a "presque brisé" le lien entre les membres du groupe

à 16 h 40 min
Lecture 6 min.
Winston McCall de Parkway Drive : "Nous avons besoin que cette génération de groupes ne se contente pas d'atteindre le plafond de verre, mais qu'elle le traverse"
© matejknezevic / Shutterstock.com
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O

Parkway Drive, le géant du Metalcore australien, a sorti son septième album studio, Darker Still, le 9 septembre via Epitaph Records. La venue de l’opus a surpris de nombreux fans, surtout à cause de son arrivée rapide après l’annulation de la tournée nord-américaine du groupe en raison de problèmes de santé mentale. Toutefois, si le groupe a annulé sa tournée nord-américaine de 2022, sa tournée européenne (prévue du 9 au 30 septembre) est bien lancée.

Parkway Drive a traversé une période difficile

Début avril, lorsque le groupe a annulé sa tournée américaine, de nombreux fans ont craint que Parkway Drive ne se sépare. Mais le mois suivant, les musiciens sont allés sur les réseaux sociaux pour aborder la question.

Les musiciens ont affirmé que Parkway Drive n’allait “pas se séparer”, en écrivant : “Ces dernières années ont été difficiles pour tout le monde. Après avoir fait des tournées non-stop pendant 17 ans, l’arrêt du groupe a été un défi majeur. Alors que nous nous sommes orientés vers d’autres voies créatives, nous avons également pris conscience de l’impact que ce groupe a eu sur nous.”

“La santé mentale est un problème omniprésent dans notre société et nous ne faisons pas exception. Lorsque les tournées ont repris, nous nous sommes retrouvés à la croisée des chemins. Continuer sur la même voie, risquer plus de dommages et plus que probablement détruire le groupe et nous-mêmes, ou prendre le temps nécessaire pour faire le travail sur nous-mêmes et guérir.”

“Nous faisons ce travail et savons qu’en fin de compte, c’était le bon choix. Merci encore pour votre compréhension. En fin de compte, nous ne sommes que des êtres humains qui font de leur mieux. Soyez sympas et parlez à quelqu’un si vous avez besoin d’aide.”

“Et pour info, nous n’allons pas nous séparer.”

Peu après cette déclaration, le groupe s’est lancé dans la campagne promotionnelle de son nouvel album, Darker Still.

Selon le chanteur Winston McCall, Darker Still représente “l’apogée de la carrière du groupe” de metalcore : “Lorsque Parkway a commencé, nous essayions tous de nous pousser à accomplir plus que ce que nous pouvions faire. Ce que vous entendez sur Darker Still est l’accomplissement ultime de notre capacité à apprendre et à grandir, mélangé à l’imagination que nous avons toujours eue.”

À lire aussi : Ozzy Osbourne réalise les meilleures performances de sa carrière dans les charts du monde entier avec Patient Number 9 (et entre dans le top 15 en France)

Les véritables raisons des perturbations de ces derniers mois ?

Dans une nouvelle interview pour Loudwire, le chanteur explique maintenant que l’album a presque causé la fin du groupe, apportant ainsi plus de clarté sur les événements des derniers mois.

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’ils ont fait pour cultiver une certaine spontanéité créative malgré le fait qu’ils se connaissent et côtoient le monde de la musique depuis plus de 20 ans, McCall a répondu : “On essaie de trouver le juste milieu entre la familiarité et ce qui fonctionne, tout en essayant de se pousser dans des zones inconfortables afin d’essayer de faire évoluer ce que l’on fait. Je crois qu’à chaque fois que l’on devient un peu trop confortable, c’est là que l’on s’ennuie en quelque sorte.”

Il poursuit : “Pour nous, cela se manifeste sous la forme d’une bataille constante entre les trois compositeurs principaux, c’est-à-dire moi-même, Jeff, notre guitariste principal et Ben, notre batteur. On se pousse et on s’encourage mutuellement avec toutes nos influences et tous nos désirs. Et nous avons tous nos propres influences, très variées, que nous intégrons et que personne d’autre dans le groupe ne connaît à titre personnel. Donc quand tout se met en place, nous trouvons que ça renforce toujours l’objectif initial, quel qu’il soit, ce qui est génial.”

Il ajoute : “Il s’agit juste d’essayer de ne pas faire chier les autres, mais en même temps, de s’assurer que vous les poussez suffisamment […]. Donc c’est à peu près ça le processus, et on le maîtrise plutôt bien. Cet album – je ne vais pas mâcher mes mots – nous a poussé bien plus loin que nous ne l’aurions jamais fait en termes d’amitié, au point de presque briser le groupe tout entier et notre relation en général.”

Parkway Drive veut que les jeunes groupes “brisent le plafond de verre”

Lorsque Parkway Drive a annoncé sa tournée européenne (actuellement en cours), McCall a accordé une interview au magazine britannique Kerrang!, dans laquelle il a parlé des shows et de ce qu’il attend de la nouvelle génération de groupes.

Au sujet des shows, il a déclaré : “Être capable [d’annoncer de nouvelles dates avec un certain niveau de certitude] est un soulagement. Et compte tenu de ce que nous avons pu mettre en place pour ces shows, je suis également très excité.”

“Ça fait un moment qu’on travaille sur ce line-up, qu’on planifie [ces shows] et qu’on se dit que les gens vont péter les plombs quand ils vont l’apprendre. Donc c’est très agréable de pouvoir enfin l’annoncer. Ça va être une putain de renaissance – la phase 2 de Parkway qui démarre de la meilleure façon possible !”

Il a également ajouté qu’il y avait “plein de surprises à venir”…

Du reste, lorsqu’on lui a demandé s’il y avait de la concurrence entre les groupes qu’ils emmènent en tournée, il a répondu : “Non, nous sommes toujours une unité soudée. Il y a toujours cette perception de compétition, car les gens comparent naturellement les groupes comme étant plus ou moins populaires. Mais quand vous êtes dans un groupe, c’est en fait le contraire. On a du respect pour l’art des autres et on comprend que lorsque l’océan se lève, il soulève tous les bateaux en même temps.”

“Cela pousse tout le monde artistiquement et cela alimente le public, élargissant et renforçant tout. Cela ne se développe pas via un groupe qui s’emballe et qui essaie de retenir tous les autres. Ça se développe quand un groupe devient important et entraîne tous les autres avec lui. Ensemble, nous continuons à avancer.”

“Nous avons besoin que cette génération de groupes ne se contente pas d’atteindre le plafond de verre, mais qu’elle le traverse. C’est ce que va faire cette tournée.”

Retrouvez les détails des prochains concerts francophones du groupe, avec While She Sleeps et Lorna Shore, ci-dessous. Et pour acheter vos billets, rendez-vous sur le site du groupe !

Concerts francophones :

  • 13/09 – Esch-sur-Alzette, Luxembourg : Rockhal
  • 16/09 – Zurich, Suisse : Samsung Hall
  • 27/09 – Paris, France : Zénith

Parkway Drive – Darker Still :

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Delicate Sound Of Thunder

Pink Floyd
Delicate Sound Of Thunder

Par Slipknot28, le 25/09/2022
Ozzy Osbourne sort la chanson éponyme de son nouvel album, Patient Number 9, avec Jeff Beck comme invité

Ozzy Osbourne
Patient Number 9

Par TonyOsbourne13, le 19/09/2022
Van Halen

Van Halen
Van Halen

Par Kingeddie, le 18/09/2022
Plus d'actus sur Parkway Drive
L'actu Metalcore