La réaction de Jim Root aux démos de The End, So Far : "Oh m*rde, ça ne sonne pas comme Slipknot"

à 9 h 26 min
Lecture 3 min.
Jim Root de Slipknot : "J'ai rêvé de Paul Gray"
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O

Dans des interviews récentes, Jim Root a été extrêmement honnête sur ses sentiments envers le nouvel album de Slipknot, The End, So Far.

Le mois dernier, le guitariste a indiqué qu’il n’était pas entièrement satisfait du résultat final en raison du processus d’enregistrement non conventionnel résultant de la séparation des membres du groupe pendant la période de pandémie.

À une autre occasion, il a révélé qu’il n’a pas pu contribuer beaucoup à l’écriture de l’album en raison d’une grave dépression qui a anéanti sa créativité.

Dans une récente interview avec Guitar World, Root a également révélé sa réaction lorsqu’il a entendu les premières versions de certaines des chansons de The End, So Far : “Oh merde, ça ne sonne pas comme Slipknot à mes oreilles.”

Parlant de son implication dans le projet, il a déclaré : “J’ai aidé à façonner et à structurer les chansons en studio. Mais je n’ai pas écrit et apporté des idées comme les fois précédentes. J’ai été fortement impliqué dans l’écriture à partir de Vol. 3: The Subliminal Verses. Et puis j’ai été un peu plus impliqué sur All Hope Is Gone. J’ai écrit la majeure partie de .5: The Gray Chapter et We Are Not Your Kind. Mais ensuite la pandémie est arrivée et personne ne pouvait se retrouver. J’étais seul à la maison, stressé et déprimé. Ma contribution a donc été minime pour ce projet. C’est une bonne chose qu’Alex [Venturella, bassiste] se soit imposé et ait pris une part de responsabilité avec Clown, qui s’implique de plus en plus dans les arrangements des chansons.”

Cependant, Root a révélé qu’il était préoccupé par la façon dont les chansons sonnaient avant qu’il ait eu la chance d’y mettre son empreinte créative.

Il a expliqué : “Quand j’ai entendu les arrangements pour la première fois, je me suis dit : ‘Oh merde, ça ne sonne pas comme Slipknot à mes oreilles. Nous avons beaucoup de travail à faire’. J’avais un peu peur. Ce que j’ai entendu était le résultat de la démarche de quelqu’un de plus jeune que nous et qui ne possédait pas les mêmes influences musicales que nous [à savoir V man]. [Avant d’intégrer le groupe], Alex était un fan de Slipknot, donc il sonne comme quelqu’un qui a été influencé par Slipknot et qui essaie d’écrire pour Slipknot. Malgré tout, il avait quelques bonnes idées, alors nous avons assemblé quelques parties différentes entre moi, Alex et Clown, et les choses ont commencé à prendre forme. C’était un énorme effort collectif, mais je suis très reconnaissant à Alex d’avoir composé parce que cela m’a appris des choses – pas seulement sur le plan des compositions et des arrangements – mais aussi sur le plan humain, sur l’humilité, sur l’ego et sur l’amitié.”

Indépendamment du chemin difficile que le groupe a dû emprunter pour y parvenir, The End, So Far a atteint la deuxième place du Billboard 200 et a été un succès auprès des critiques dès sa sortie le 30 septembre.

The End, So Far a également marqué le dernier album de Slipknot chez Roadrunner Records et la prise d’indépendance du groupe, totalement libre de choisir son avenir.

Slipknot – The Dying Song (Time To Sing) :

Solar Guitars: Guitares 100% Metal! Solar Guitars: Guitares 100% Metal!
Articles les plus récents
Solar Guitars: Guitares 100% Metal!
Articles les plus vus
Les dernières reviews
album-countdown-to-extinction

Megadeth
Countdown To Extinction

Par TonyOsbourne13, le 26/11/2022
Shockwave

Dead City Ruins
Shockwave

Par Kingeddie, le 24/11/2022
Destroyer

Kiss
Destroyer

Par Kingeddie, le 14/11/2022
Plus d'actus sur Slipknot
L'actu Nu Metal