Fear Factory : Le nouveau chanteur Milo Silvestro parle de son parcours musical (une vidéo de sa reprise de Dielectric est disponible)

à 14 h 50 min
Lecture 3 min.
Fear Factory : Le nouveau chanteur Milo Silvestro parle de son parcours musical (une vidéo de sa reprise de Dielectric est disponible)

Hier, Fear Factory a enfin révélé l’identité de son nouveau chanteur, Milo Silvestro, un Italien de 35 ans.

Bien qu’aucune nouvelle musique n’ait encore fait surface avec Silvestro à la place de Burton C. Bell, vous pouvez l’entendre chanter le morceau Dielectric plus bas.

Le leader du groupe, Dino Cazares, et Silvestro ont récemment été invités à participer au Jasta Show, le podcast animé par Jamey Jasta de Hatebreed, et le nouveau chanteur a parlé un peu de son parcours musical.

Quand Jasta a précisé qu’il était un “multi-instrumentiste, qui joue de la batterie, de la basse, de la guitare, des claviers, qui chante et qui produit de la musique”, Silvestro a répondu : “Je me suis impliqué dans un tas de choses musicalement, c’est vrai [rires]. Tout a commencé avec mes parents, qui sont des musiciens professionnels. Ma mère est chanteuse et professeur de chant, principalement de gospel, de vieux blues, de jazz, vous savez, ce genre de choses. Et mon père est un guitariste professionnel de blues. Il était aussi compositeur pour un grand festival en Italie. Il a produit quelques chanteurs, surtout du blues, de la bossa nova, etc. Il pratique la guitare en finger-picking. C’est donc d’eux que je tiens ma passion pour la musique.”

Lorsqu’on lui a demandé si ses parents écoutaient du Metal, le chanteur a répondu : “Non, pas du metal ; au début, ils étaient comme : ‘C’est quoi ce bruit ?’. Ils ne comprenaient pas. Ça les angoissait et tout ça. Le plus lourd qu’ils écoutaient, c’était Led Zeppelin.”

Parlant de sa découverte du metal, il a expliqué : “Je pense que c’était entre 15 et 16 ans. J’ai commencé par les classiques de Metallica, comme Kill ’em All, qui reste l’un de mes albums préférés. Et puis à partir de là, ça a progressé. À la fin des années 90, j’étais adolescent. J’aimais bien Pantera, Korn, Fear Factory, Static X.”

Évoquant son amour pour Fear Factory, il a ajouté : “Le premier concert où je les ai vus, j’étais au premier rang, c’était en 2010. Malheureusement, j’ai découvert Fear Factory un peu tard, c’était en 2006 ou 2007. Mais j’étais tellement à fond dedans – vraiment passionné par eux.”

Dans quelques jours, Fear Factory se lancera dans une tournée nord-américaine aux côtés de Static X, Dope et Society 1.

Dino Cazares et Milo Silvestro sur le Jasta Show :

À lire aussi : James LaBrie de Dream Theater parle du retour de Mike Portnoy : "Il a fait un travail formidable"

Milo Silvestro chantant Dielectric :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Fear Factory
L'actu Heavy Metal