Corey Taylor (Slipknot, etc.) "déteste" l'intelligence artificielle dans la musique : "Je ne supporte pas ça"

à 14 h 19 min
Lecture 5 min.
Corey Taylor (Slipknot, etc.) "déteste" l'intelligence artificielle dans la musique : "Je ne supporte pas ça"

Corey Taylor, le chanteur de Slipknot et Stone Sour, s’est une fois de plus prononcé contre l’utilisation de l’IA à des fins musicales, estimant qu’il s’agit là d’un exemple “encore pire” de mainmise de la technologie sur le talent que l’utilisation de Pro Tools (la station audionumérique couramment utilisée par les producteurs de musique modernes).

En plus d’être à l’origine de futurs dilemmes juridiques – comme la question de savoir si une maison de disques possède des droits sur le son de la voix d’un artiste signé – l’essor continu de l’IA dans l’industrie musicale s’est avéré être un sujet très polarisant, tant pour les fans que pour les musiciens.

Si certains semblent enthousiasmés par les possibilités offertes par l’IA, comme M. Shadows d’Avenged Sevenfold, qui se dit prêt à prêter sa voix à des chansons créées par des fans à l’aide de l’IA, beaucoup d’autres pensent que l’intelligence artificielle n’a rien à faire dans un domaine aussi profondément humain que celui de la musique.

Interrogé sur la montée de l’IA dans la musique lors d’une récente interview avec Kerrang! Radio, Taylor a déclaré : “Je me fiche de toutes ces conneries, pour être franc. Je ne sais pas ce que les gens essaient de prouver. Essaient-ils de prouver que les ordinateurs peuvent faire des choses aussi bien que les humains ? Parce que si c’est le cas, alors quel est l’intérêt ?”

“C’est un exemple encore pire de la technologie qui prend le pas sur le talent – ce que je dénonce depuis des années avec Pro Tools et le tuning [l’utilisation de l’auto-tune sur les voix] et l’utilisation des mêmes sons [sur tous les albums]… Et les gens continuent de dire : ‘Oh, vous ne trouvez pas ça cool ?’. Je leur réponds que non – ce n’est pas cool ! Qu’est-ce que vous faites ? Vous avez perdu la tête ? Tout d’un coup, nous n’avons plus de talent ? La seule chose qui sera chargée de trouver des sons cool et nouveaux sera ce machin qui n’existe même pas ? Allez vous faire foutre, les gars !”

Taylor a conclu : “Chaque fois que les gens s’enthousiasment pour l’IA devant moi, je leur dis : ‘Vous ne parlez pas à la bonne personne. Il faut que vous alliez par là et que vous parliez à un abruti qui s’en fiche’. Parce que je déteste ça. Je ne le supporte pas.”

Il y a quelques jours, lors d’une interview pour Loudwire Nights, on a demandé à Taylor ce qu’il pensait de la récente chanson générée par IA qui reprenait la voix de Chester Bennington (de Linkin Park) chantant Snuff de Slipknot. Il a répondu : “C’est de la merde bon marché. Je ne sais pas ce qu’il y a dans la tête des êtres humains – ils ne cessent d’ouvrir la boîte de Pandore, pour l’amour de Dieu. C’est effrayant. Je pensais que les deep fakes étaient graves et voilà que l’IA arrive et que tu n’as qu’à enseigner à cette chose de faire ceci ou cela et tout d’un coup, ça fonctionne !”

“Jusqu’à quel point voulons-nous réduire – et je dis bien réduire, dans le sens de détériorer – ce que nous faisons réellement en tant qu’êtres humains ? Jusqu’à quel point voulons-nous nous priver de notre propre créativité ? Voulons-nous rendre la réalité complètement inutile, et dévaloriser le vrai talent, la vraie créativité, le vrai travail, la vraie persévérance et le vrai cœur ? À tel point que les gens vont maintenant se demander si une personne est vraiment le créateur d’une œuvre donnée ou non. C’est vraiment ridicule.”

À propos de la reprise susmentionnée, il a ajouté : “Cela aurait été un honneur pour moi d’entendre Chester chanter Snuff comme ça, mais ce n’est pas juste. Les gens ont vraiment pris l’habitude de manquer de respect aux morts, et ils s’en contrefichent. C’est ce qui me dérange le plus, cette véritable apathie pour tout ce qui n’est pas leurs propres besoins… À quel point faut-il être égoïste, putain ?”

Si Taylor déteste l’intelligence artificielle, il y a une chose qu’il aime vraiment ces derniers temps et c’est le nouvel album de Sleep Token, Take Me Back To Eden, dont il dit qu’il lui rappelle “les débuts de Slipknot”.

Il a notamment dit du groupe : “Il y a des relents des débuts de Slipknot dans ce groupe. Au début, on se disait : ‘Non. Vous n’aurez [pas d’informations sur les membres du groupe]. Vous n’aurez [que notre musique] ; c’est à vous de faire le travail !’. Nous voulions laisser la musique parler d’elle-même. Quand [ma femme] Alicia m’a dit : ‘Tu devrais écouter ça’, je me souviens m’être dit : ‘Bon sang, c’est vraiment bon’. Ce sont des choses comme ça qui me donnent de l’espoir pour l’avenir.”

En outre, Taylor a récemment publié une nouvelle chanson intitulée Beyond, tirée de son prochain disque solo CMF2, dont la sortie est prévue pour le 15 septembre. Vous pouvez la (re)découvrir ci-dessous.

Corey Taylor sur Kerrang! Radio :

À lire aussi : Alice Cooper se lance dans la "campagne présidentielle" de 2024 avec une nouvelle candidature satirique

Corey Taylor – Beyond :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Corey Taylor
L'actu Rock