Corey Taylor dit que Sleep Token lui rappelle les débuts de Slipknot : "C'est ce genre de choses qui me donnent de l'espoir pour l'avenir"

à 17 h 57 min
Lecture 3 min.
Corey Taylor dit que Sleep Token lui rappelle les débuts de Slipknot : "C'est ce genre de choses qui me donnent de l'espoir pour l'avenir"

Il y a quelques mois, Corey Taylor, le frontman de Slipknot, a cité Sleep Token, groupe britannique en pleine ascension, comme l’un des trois jeunes groupes de metal à suivre de près.

Le groupe masqué, anonyme et défiant les limites des genres, dirigé par le mystérieux chanteur Vessel, a quelques points communs avec Slipknot, et dans une nouvelle interview, Taylor s’est étendu sur son admiration pour la formation.

Lors d’une interview avec Allison Hagendorf, Taylor a révélé que sa femme, Alicia, lui avait récemment fait découvrir Sleep Token, et qu’il avait immédiatement tout aimé chez eux : leur son, leur look et la façon dont ils reflètent la manière dont Slipknot s’est présenté au monde à ses débuts.

Il a déclaré : “Quand j’ai entendu Sleep Token pour la première fois, je me suis dit : ‘Qu’est-ce que c’est que ça ?’. Pour moi, ils sont l’un des rares nouveaux groupes – je dis que c’est du Metal, mais il y a tellement de styles et de couches différents dans ce qu’ils font… Il y a des éléments pop, des éléments jazz… J’aime le fait que personne ne sache vraiment qui ils sont. J’aime le fait qu’ils ne veulent pas être connus.”

“Il y a des relents des débuts de Slipknot dans ce groupe. Au début, on se disait : ‘Non. Vous n’aurez [pas d’informations sur les membres du groupe]. Vous n’aurez [que notre musique] ; c’est à vous de faire le travail !’. Nous voulions laisser la musique parler d’elle-même. Quand Alicia m’a dit : ‘Tu devrais écouter ça’, je me souviens m’être dit : ‘Bon sang, c’est vraiment bon’.”

Il a ajouté : “Ce sont des choses comme [Sleep Token] qui me donnent de l’espoir pour l’avenir.”

Le troisième album studio de Sleep Token, Take Me Back To Eden, sort aujourd’hui. Pour célébrer l’arrivée de cet opus, le collectif de rock énigmatique a publié une vidéo pour la chanson éponyme, disponible ci-dessous.

Take Me Back To Eden – qui comprend plus d’une heure de musique à travers 12 pistes distinctes – est la troisième partie d’une trilogie, un chapitre spectaculaire qui clôt la saga continue de Sleep Token – une saga qui a commencé de manière concrète avec le premier album, Sundowning (2019).

On y retrouve les moments les plus lourds enregistrés jusqu’à présent par Sleep Token (Vore & The Summoning), ainsi que certains des plus pop et certainement des plus émotionnels (Aqua Regia & DYWTYLM), avec une foule d’autres tonalités, textures et tangentes abordées entre les deux.

Sur scène, Sleep Token est confirmé comme invité spécial de Slipknot pour deux concerts à Hambourg et Berlin, tandis que la tournée américaine de ST – en plus de sa tête d’affiche en Allemagne – se joue à guichets fermés.

Les détails des prochains concerts de Sleep Token dans les pays francophones peuvent être consultés ci-dessous.

Concerts francophones (de Sleep Token) :

  • 08/06 – Interlaken, CH : Greenfield Festival
  • 17/06 – Dessel, BE : Graspop Metal Meeting
  • 19/08 – Charleville-Mézières, FR : Cabaret Vert

À lire aussi : Mario Duplantier de Gojira dévoile un nouveau solo de batterie envoûtant, Meteor

Interview de Corey Taylor avec Allison Hagendorf :

Sleep Token – Take Me Back To Eden :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Slipknot
L'actu Nu Metal