Pour Bruce Dickinson, Operation : Mindcrime de Queensryche est un "album parfait"

à 13 h 48 min
Lecture 2 min.
Bruce Dickinson, de Iron Maiden, affirme que son prochain album solo est en préparation depuis trois ou quatre ans
© Yulia Grigoryeva, Shutterstock.com

Lors d’une récente interview, le célèbre frontman d’Iron Maiden, Bruce Dickinson, a parlé de certains de ses albums préférés, déclarant que l’album conceptuel de 1988 de Queensryche, Operation : Mindcrime, est “tout simplement parfait”.

Entouré de grands classiques dans un magasin de disques, Dickinson s’est souvenu des albums influents de sa carrière et d’ailleurs. Il a parlé de disques importants comme In Rock de Deep Purple, Powerage d’AC/DC, Badmotorfinger de Soundgarden, et même de certains de ses propres albums d’Iron Maiden et de Samson. Cependant, c’est Operation : Mindcrime de Queensryche qui a reçu des éloges particuliers.

“Pour moi, c’est l’un de ces disques qui est unique. D’autres ont essayé de faire des choses similaires, mais Mindcrime est tout simplement parfait et tellement intelligent”, a déclaré Dickinson avec enthousiasme lors de l’interview accordée à Qobuz. Il s’est même amusé à chanter le mot “mindcrime” à la manière de Geoff Tate, le chanteur de Queensryche.

Outre son admiration pour Operation : Mindcrime, Dickinson a évoqué d’autres albums monumentaux qui ont façonné son parcours musical. Il a fait part de son enthousiasme pour des classiques comme In Rock de Deep Purple, Rising de Rainbow, British Steel de Judas Priest, Sabbath Bloody Sabbath de Black Sabbath, The Crazy World of Arthur Brown, Aqualung de Jethro Tull et Powerage d’AC/DC.

Il est intéressant de noter que Dickinson a révélé qu’il n’était pas un grand fan de Judas Priest avant qu’Iron Maiden ne tourne avec eux lors de la promotion de Screaming for Vengeance et The Number of the Beast. Il a admis avoir été initialement perplexe devant certaines pochettes d’albums de Priest, mais a reconnu l’essence Metal inimitable de British Steel. Il a également noté qu’au sein d’Iron Maiden, le guitariste Adrian Smith était le véritable aficionado de Priest.

À propos d’AC/DC, Dickinson a avoué sa préférence pour l’époque de Bon Scott, tout en faisant l’éloge du répertoire récent du groupe, suggérant qu’il convient mieux à la voix de Brian Johnson que les premiers albums de l’ère Johnson, tels que Back in Black et For Those About to Rock (We Salute You).

Interview de Bruce Dickinson avec Qobuz :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Bruce Dickinson
L'actu Heavy Metal