"Et c'est parti en vrille..." ; Sven De Caluwé d'Aborted raconte comment il a failli abandonner la musique

à 13 h 33 min
Lecture 3 min.
Aborted annonce son nouvel album Vault Of Horrors, qui regorge d'invités de marque, et publie un single dévastateur
© Presse

Dans une interview candide et révélatrice sur le Garza Podcast, Sven De Caluwé, frontman du groupe belge de Death Metal Aborted, a partagé ses impressions sur une période tumultueuse de l’histoire du groupe au cours de laquelle il a failli abandonner complètement la musique. Animé par Chris Garza, guitariste de Suicide Silence, le podcast se penche sur les défis personnels et professionnels qui ont failli conduire Sven De Caluwé à abandonner sa carrière musicale.

Se remémorant une phase difficile autour de 2008, De Caluwé a révélé : “Il y a un moment où j’ai failli [arrêter la musique]. Je me suis dit ‘ça suffit’. Et nous avons fait une pause de 2 à 3 ans, je dirais.” Il s’est étendu sur les circonstances qui ont conduit à ce hiatus, citant des problèmes au sein de la formation du groupe et une insatisfaction générale quant à leur production créative. “Le groupe n’était pas vraiment dans une bonne position. Les gens commençaient à être accros, ce qui ne me convenait pas très bien. Et nous avons sorti un album auquel je ne croyais pas vraiment. Et c’est parti en vrille”, explique-t-il. La situation a conduit De Caluwé à prendre une décision décisive : “À un moment donné, j’ai viré tout le monde.”

Le tournant s’est produit avec l’arrivée du batteur Ken Bedene, qui a ravivé la passion de De Caluwé pour le groupe. Garza a souligné l’influence positive de Bedene, ce à quoi De Caluwé a répondu : “Il m’a vraiment aidé. Mais au départ, c’est Dirk [Verbeuren] de Megadeth qui m’a aidé. Il jouait dans un groupe qui s’appelait Scarve, et il a joué de la batterie sur deux EP que nous avons fait. Lorsque j’étais prêt à arrêter, j’ai appelé Dirk et il m’a dit que je ne devais pas le faire, que je le regretterais et que j’étais un idiot. Il m’a conseillé de trouver d’autres personnes et il a accepté de jouer de la batterie avec nous pendant un certain temps. Puis Ken est arrivé et le groupe s’est remis à fonctionner comme sur des roulettes à partir de là. Merci, Dirk, de m’avoir poussé à ne pas abandonner.”

Le podcast, qui dure plus d’une heure, couvre diverses facettes de la carrière et de la vie personnelle de De Caluwé. Il retrace le parcours d’Aborted depuis sa création en 1995, l’influence du Black Metal par rapport au death metal, ainsi que les influences et les techniques vocales du chanteur. D’autres segments notables incluent la position ferme de De Caluwé contre la consommation de drogues, son éducation atypique avec un père boucher et son premier emploi consistant à pratiquer des autopsies d’animaux, ainsi que ses premières expériences de tournée.

De Caluwé a également évoqué son travail parallèle de création d’illustrations pour des groupes tels que Despised Icon et Suicide Silence, ainsi que certains moments mémorables de ses premiers concerts. Vous pouvez visionner l’épisode complet ci-dessous.

Sven De Caluwé sur le Garza Podcast :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Aborted
L'actu Death Metal