Misery Signals est de retour dans un tourbillon de musicalité

à 15 h 47 min
Lecture 2 min.
Misery Signals est de retour pour reconquérir le trône du Metalcore

Ultraviolet par Misery Signals

Ultraviolet est un éclat lumineux au milieu de la nuit.

Acheter au meilleur prix sur amazon : Voir le prix

Note globale

Authenticité
Composition
Production
4.3

Après de nombreuses années d’absence, Misery Signals a fait son retour dans un tourbillon de musicalité, afin de délivrer un album grandiose et reconquérir le trône du Metalcore.

Un peu de lumière dans la nuit

L’un des groupes de Metalcore les plus influents et les plus vénérés de la dernière décennie, Misery Signals, a fait son retour en 2020, avec la sortie indépendante et autofinancée de son quatrième album, Ultraviolet. Ce disque marque la première sortie complète du groupe en sept ans, et la première avec le chanteur originel, Jesse Zaraska, depuis leurs débuts en 2004 (Of Malice And The Magnum Heart).

Bien que l’album puisse paraître un peu plus calculé que les premiers, il témoigne d’une maturité indéniable. Ultraviolet est un éclat lumineux au milieu de la nuit. L’album est plus optimiste que les précédents, et les paroles sont plus sages et volontairement tournées vers un point de vue plus inspirant. Comme le dit Jesse dans Tempest : “Quand le monde devient sombre, nous devons sculpter la nuit et reforger les cieux”.

Rempli de compositions sublimes et de poésie, l’album a un fort impact et inspire l’auditeur qui en redemandera fréquemment, certaines mélodies restant coincées dans son subconscient.

Chansons préférées de Ultraviolet : The Tempest, Sunlifter, Old Ghosts