Review de Where Owls Know My Name par Rivers Of Nihil

à 18 h 14 min
Lecture 4 min.
Review de Where Owls Know My Name par Rivers Of Nihil

Where Owls Know My Name par Rivers Of Nihil

Where Owls Know My Name est de bon augure pour le futur du groupe.

Note globale

Authenticité
Composition
Production
4.3

Cet album n’est pas un changement mineur pour le groupe, mais un grand pas en avant. Les fans trouveront de nombreux éléments d’anciens albums de Rivers Of Nihil, mais seront étonnés des rebondissements présents tout au long de Where Owls Know My Name.

Rivers Of Nihil en quelques mots

Rivers Of Nihil est un groupe de Death Metal américain fondé en 2009 à Reading, en Pennsylvanie. Il est actuellement composé de Jake Dieffenbach (chant), Brody Uttley (guitare, clavier, programmation), Jon Topore (guitare), Adam Biggs (basse, chant) et Jared Klein (batterie).

À ce jour, le groupe compte 3 albums à sa discographie : The Conscious Seed Of Light en 2013, Monarchy en 2015 et Where Owls Know My Name en 2018.

Un album concept intéressant

Where Owls Know My Name est le troisième album studio de Rivers Of Nihil. Il est sorti le 16 mars 2018 via le label Metal Blade Records, et est actuellement le seul album du groupe à s’être classé dans le Billboard 200 (61e place). Il s’agit d’un album concept. L’histoire traite du dernier être humain sur Terre, rendu immortel par la planète elle-même dans le but d’être témoin de sa destruction. Les thèmes principaux explorés sont la vieillesse, la perte de ce qui nous est cher, et comment faire face à nos choix.

Du Death Metal Technique différent

Bien que Rivers Of Nihil conserve une identité ancrée dans le Death Metal Technique, il introduit des éléments jazzy, alternatifs, acoustiques et électroniques au sein de sa musique. Les aspects les plus intéressants sont les structures variées, les ambiances fluctuantes et les diverses utilisations des différents éléments musicaux cités précédemment. Where Owls Know My Name est rempli de petits détails qui rendent l’écoute savoureuse. Lorsque des éléments un peu atypiques sont incorporés dans de la musique Metal, il est facile de tomber dans le domaine du kitsch. Mais, ce n’est pas le cas ici. Au contraire, ils viennent agrémenter le spectre sonore déjà riche.

Un album équilibré

Mis à part l’aspect progressif de l’album, il est important de souligner que la partie Death Metal est super qualitative. Ce n’est pas juste un album de Death générique auquel on a collé du saxophone par dessus pour camoufler ses faiblesses. Les performances sont très techniques, les cris sont puissants et le chant ne fait pas tache. Évidemment, aucun album n’est parfait aux oreilles de tous. Si on reste dans le contexte du Metal, le facteur qui divisera le plus les auditeurs est probablement le son de l’opus. 

Un son moderne

La production est bonne et moderne. Néanmoins, le son a une touche un peu artificielle, que certains ne pourront peut-être pas tolérer. Cela se remarque surtout au niveau de la batterie. Cette dernière ressemble beaucoup plus à ce qui se fait du côté Metalcore/Deathcore que du côté Death Metal. Personnellement, je trouve que ça fonctionne bien. Elle a un bon son hybride entre humain et machine. Si vous cherchez un album extrêmement agressif, lourd, technique, mais qui est tout de même doté d’éléments mélodiques et atmosphériques, vous avez trouvé l’album qu’il vous faut. Where Owls Know My Name saura vous faire augmenter votre taux d’adrénaline.

Where Owls Know My Name est de bon augure

Cet album est de bon augure pour le futur du groupe. Il semblerait que les musiciens s’améliorent avec chaque sortie, et j’espère que ce ne sera pas le dernier dans cette lignée. Where Owls Know My Name est un des meilleurs albums de Death Metal Progressif que j’ai entendu ces dernières années, et ça vaut le coup de prêter l’oreille.

Chansons préférées de Where Owls Know My Name : The Silent Life, Old Nothing, Where Owls Know My Name