Le guitariste de As I Lay Dying dit qu'avec le temps, les gens verront un "changement positif" chez Tim Lambesis

à 13 h 37 min
Lecture 3 min.
10 chansons Metalcore qui arrachent

Phil Sgrosso, le guitariste de As I Lay Dying, dit qu’avec le temps, les gens verront un “changement positif” chez le chanteur du groupe, Tim Lambesis, qui a été condamné en 2014 pour son implication dans un complot de meurtre contre son ex-épouse.

Un chemin atypique

En mai 2014, Tim Lambesis a été condamné à six ans de prison après avoir plaidé coupable d’avoir payé un policier de San Diego, se faisant passer pour un tueur à gages, afin d’assassiner sa femme. Environ deux ans et demi plus tard – le 17 décembre 2016 – il a été libéré d’un établissement de détention en Californie et transféré à la Division des libérations conditionnelles pour adultes.

En juin 2018, As I Lay Dying a joué son premier concert avec Tim Lambesis en cinq ans et a sorti un nouveau single. Tim Lambesis a également avoué ses crimes dans de longues excuses sur la page Facebook du groupe après sa libération.

Bien que la plupart des fans de As I Lay Dying aient salué le retour du groupe, une certaine résistance subsiste. Fin 2018, le groupe a été retiré de la programmation du Resurrection Fest en Espagne et, plus tôt cette année, une salle à Memphis, au Tennessee, a annulé le concert de As I Lay Dying après avoir subi des pressions.

Dans une récente interview pour Houston Press, Phil Sgrosso a dit :

La réaction de chacun est différente, mais je pense qu’avec le temps, les gens verront le changement positif chez Tim. Ils verront la nouvelle personne qu’il est devenu ainsi que la nouvelle personne qu’il essaie toujours de devenir. Ils se rendront compte de l’impact positif qu’il essaie d’avoir sur les autres.

Au cours des trois années qui se sont écoulées depuis sa libération de prison, Tim Lambesis a obtenu sa certification de conseiller en traitement de la toxicomanie. De plus, il s’implique activement dans l’aide aux personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et de dépression grâce à HeartSupport (une organisation chrétienne dirigée par Jake Luhrs, le chanteur de August Burns Red).

À lire aussi : Erra sur son nouvel album éponyme : "C'est un tel pas en avant que le moment semblait idéal pour donner le nom du groupe à un disque"

Renaître de ses cendres

En septembre, As I Lay Dying a sorti son nouvel album, Shaped By Fire, via Nuclear Blast. Le disque comprend la chanson My Own Grave, qui est sortie à l’origine en tant que single en juin 2018. Elle a marqué le retour du groupe après cinq ans d’inactivité.

Dans la même interview susmentionnée, Phil Sgrosso a déclaré les choses suivantes :

C’était la première chanson que nous avons composée en tant que groupe quand on s’est réformé. Cela nous a permis de jouer notre premier concert à San Diego et finalement de faire un album complet et de partir en tournée.

Je dirais que le processus de création pour My Own Grave a montré qu’après tout ce temps et cette adversité, nous pouvions nous réunir pour créer queque chose de positif. C’était vraiment cathartique pour tout le monde de se rendre compte que les choses ont changé pour le mieux. C’était très gratifiant et ça nous a donné un fort sentiment d’accomplissement.

D’autre part, n’oubliez pas que As I Lay Dying sera en tête d’affiche des festivals Impericon en 2020 !

Source : Blabbermouth