Le guitariste de Bad Wolves dit que le Metalcore est ce qui a tué le Nu Metal

à 15 h 51 min
Lecture 2 min.
Le guitariste de Bad Wolves dit que le Metalcore est ce qui a tué le Nu Metal

Kerrang! vient de sortir un nouvel épisode de son podcast Inside Track, cette fois-ci, détaillant la montée du Metalcore, qui a balayé la scène Metal mondiale au début des années 2000.

Le Metalcore a tué le Nu Metal

Doc Coyle, le guitariste de de Bad Wolves, estime que la montée du Metalcore a contribué à tuer le Nu Metal :

Je ne sais pas si les gens en ont conscience, mais le Metalcore est en quelque sorte ce qui a tué le Nu Metal au début des années 2000. Le Nu Metal n’a jamais vraiment disparu, mais ce n’est plus à la mode, bien que certains groupes de Nu Metal restent énormes.

Hatebreed a lancé le mouvement…

Doc Coyle a également parlé de Hatebreed et de son rôle de précurseur dans le mouvement :

Hatebreed a lancé le mouvement. Ils ont fait des ventes colossales. Quand ils ont sorti l’album Satisfaction Is The Death Of Desire,  il s’est vendu, je crois, à 200 ou 300 000 exemplaires. C’était le plus gros album de Hardcore de l’histoire à l’époque. Rien de tout ça ne serait arrivé sans Hatebreed.

… Et Killswitch Engage l’a popularisé

Pour finir, Doc Coyle a dit que l’album le plus déterminant du mouvement était Alive Or Just Breathing de Killswitch Engage :

Je pense que l’album le plus iconique du Metalcore est Alive Or Just Breathing de Killswitch Engage. Je n’ai jamais vu un album être autant une bombe atomique. Pas forcément au niveau commercial, mais en termes d’influence, c’était dingue. Les gens changeaient littéralement de son du jour au lendemain après la sortie de cet album. Je n’ai jamais rien vu de tel.

Pour rappel, Bad Wolves a sorti son deuxième album studio intitulé N.A.T.I.O.N. le 25 octobre 2019 via E7 Music.

Source : The Prp

Les sorties Metal Alternatif

Restez connectés à MetalZone sur Facebook