John Dolmayan de System Of A Down partage ses théories sur l'origine du coronavirus : "J'ai une grande imagination"

à 14 h 25 min
Lecture 4 min.
John Dolmayan de System Of A Down : "Nous sommes un groupe très têtu et stupide"
© Francesco Castaldo, Getty Images

John Dolmayan, le batteur de System Of A Down, a avancé quelques théories conspirationnistes sur les origines du coronavirus, notamment la suggestion que le COVID-19 a été créé dans un laboratoire.

John Dolmayan s’exprime sur le coronavirus

Les théories conspirationnistes ne manquent pas. Certains pensent que la pandémie est un canular perpétré par le parti démocrate pour nuire politiquement au président Donald Trump, ou qu’il s’agit d’une arme biologique secrète lancée par la Chine sur les États-Unis. John Dolmayan a fait part de ses réflexions sur la source du virus lors d’une toute nouvelle interview avec Metal Injection.

En parlant de l’impact du coronavirus sur l’économie américaine et la population dans son ensemble, John a déclaré :

Honnêtement, je pense qu’il y a beaucoup de choses positives qui peuvent en découler. Mais au bout du compte, ce qui m’inquiète vraiment, c’est que les gens vont être très durement touchés financièrement. Je ne veux pas voir un taux de chômage élevé. Je dirige une entreprise, nous avons 15 employés, et je fais de mon mieux pour que tout le monde ait un emploi. C’est la seule chose qui vous préoccupe vraiment dans des moments comme celui-ci.

Je suppose que je n’ai pas aussi peur que les autres du virus lui-même. J’ai l’impression que les êtres humains sont faits pour combattre les virus. Nous avons des systèmes en place dans notre corps pour combattre ce genre de choses.

Il y a une chose positive, pour les pouvoirs en place, c’est que cela a permis de se débarrasser très rapidement de beaucoup de gens qui protestaient. Donc, je ne sais pas. Je me pose des questions, j’ai mes propres théories sur les choses, et les gens pensent parfois que je suis un idiot pour ça. J’ai une grande imagination.

Quand l’interviewer lui a demandé de préciser à quels manifestants il faisait référence, John a répondu :

Eh bien, il y avait des manifestants à Hong Kong, il y avait des manifestants en France, il y avait des manifestants en Italie, au Liban, au Chili – il y avait des manifestations dans le monde entier, des gens qui demandaient des changements à leurs gouvernements, et c’est un peu commode qu’il y ait un virus et que toutes ces manifestations disparaissent.

J’ai commencé à écrire ma propre bande dessinée qui va sortir dans quelques mois, dès que les choses s’éclairciront, donc j’ai une imagination active et je vois la profondeur des choses. Peut-être que je suis fou ou que mes idées ont une part de vérité, mais je pense qu’il y a des coïncidences intéressantes. La Première Guerre mondiale a commencé par une tentative d’assassinat. Cette personne a-t-elle été assassinée par les gens qui voulaient la guerre ? Il y a des choses qui sont intéressantes et difficiles à expliquer.

Comment ce virus est-il arrivé ? Il ne vient pas d’une chauve-souris ou d’un truc comme ça. Les gens en Chine mangent comme ça depuis des milliers d’années.

Un récent rapport publié par Nature Medicine a déclaré que la pandémie de coronavirus était causée par un virus naturel, et non par un virus fabriqué en laboratoire. Une enquête menée par des chercheurs des États-Unis, de Grande-Bretagne et d’Australie a également révélé que le virus pourrait avoir fait le saut de l’animal à l’homme bien avant la première détection dans la ville de Wuhan, en Chine centrale.

John Dolmayan a sorti son premier album solo, intitulé These Grey Men, le 28 février 2020.

À lire aussi : Slash fait l'éloge du nouvel album de AC/DC, Power Up, qu'il trouve "très inspiré"

Interview de John Dolmayan pour Metal Injection :

Source : Blabbermouth