Kirk Hammett : “J’étais assis sur les toilettes quand j’ai reçu l’appel pour rejoindre Metallica”

à 10 h 03 min
Lecture 4 min.
Kirk Hammett : "J'étais assis sur les toilettes quand j'ai reçu l'appel pour rejoindre Metallica"
© Ross Marino/Icon and Image/Getty Images

Louder vient de publier une interview avec Kirk Hammett. Avant de rejoindre Metallica, il était le guitariste co-fondateur de Exodus – les pionniers du Thrash Metal qui ont donné le coup d’envoi de la scène de la Bay Area. La seule apparition enregistrée de Kirk Hammett avec le groupe a été sur une démo de trois morceaux en 1982, avant qu’il ne soit débauché par James Hetfield et Lars Ulrich au début de l’année suivante pour remplacer le jeune Dave Mustaine. Dans cette interview inédite de 2014, Kirk revient sur son passage chez Exodus, la naissance du Thrash et sur la façon dont il a fini par rejoindre le groupe qui allait devenir le plus grand groupe de Metal au monde.

À la question de savoir quand est-ce qu’il a entendu parler de Metallica pour la première fois, il a répondu :

C’était sur un prospectus. Paul Baloff les avait vus lors de leur premier spectacle dans la Bay Area, je ne sais plus où c’était. Il a dit : “Ils sont tellement à fond, il faut qu’on aille les voir”. Puis, on a fini par faire partie de l’affiche. On a ouvert le spectacle, et ils sont arrivés et ont tout déchiré. Ensuite, il y a eu un groupe local, Laaz Rockit, qui est arrivé, et tout le monde est parti.

Quant à savoir quelles ont été ses premières impressions sur les membres de Metallica, Kirk a déclaré :

Je l’ai déjà dit et je le répète, mais je me suis dit : “Ces gars sont géniaux, mais ils seraient tellement mieux avec moi”. À cette époque, Exodus subissait des changements de line-up. Nous nous sommes débarrassés de notre ancien bassiste, et nous en avons fait venir un autre, ce qui a donné une dynamique différente au sein du groupe. Nous ne faisions plus de répétitions pour une raison ou une autre – je ne sais pas, peut-être que Paul Baloff était parti faire quelque chose… Nous faisions une pause, en quelque sorte, lorsque j’ai rejoint Metallica.

Ensuite, Kirk a révélé le contexte de l’appel téléphonique qu’il a reçu pour rejoindre Metallica :

C’était le 1er avril, et j’étais assis sur les toilettes. J’ai reçu un appel de Mark Whittaker [l’ingénieur du son de Metallica], et après avoir raccroché, je me suis dit : “Je n’arrive pas à croire que je viens de recevoir cet appel. C’était une blague, un poisson d’avril ?”. Quelques jours plus tard, j’ai reçu une cassette de leur part, mais j’avais déjà la démo et je connaissais déjà les deux tiers des chansons qui s’y trouvaient.

Il a poursuivi :

J’en ai parlé aux gars de Exodus et ils étaient furieux. Je me souviens que Paul Baloff était tellement énervé qu’il m’a versé une bière sur la tête. Il m’a dit : “Je n’arrive pas à croire que tu fasses ça Kirk”, puis il m’a versé sa bière sur la tête. Je n’ai rien fait, j’ai juste dit : “Ouais, ouais, je sais…”.

Bien que Kirk ait quitté Exodus dans un contexte particulier, il admet encore être un fan de la musique du groupe :

Oh, absolument. Bonded By Blood représente tellement une époque de ma vie. Cet album est unique. J’aime aussi Pleasures Of The Flesh.

À la question de savoir s’il s’est déjà demandé ce qu’aurait été sa vie s’il était resté avec Exodus, Kirk a répondu :

Il n’y aurait pas eu deux ou trois ans entre deux albums. Et il n’y aurait pas eu le problème de drogue qu’ils ont connu. Je ne dis pas que je suis un ange, mais il y a des fois où je me retiens.

Source : Louder

Restez connectés à MetalZone sur Facebook