Regardez Bruce Dickinson se faire “tuer” sur scène lors de son dernier concert avant de quitter Iron Maiden

à 13 h 28 min
Lecture 3 min.
Regardez Bruce Dickinson se faire “tuer” sur scène lors de son dernier concert avant de quitter Iron Maiden

Le 28 août 1993, Bruce Dickinson est mort, en quelque sorte.

À cette époque, Bruce faisait partie de Iron Maiden depuis plus d’une décennie, son charisme et sa voix ayant contribué à propulser le groupe vers la célébrité mondiale. Ils avaient fait sept albums ensemble et tourné dans le monde entier.

Maiden était un groupe à grand succès et très prolifique, mais les choses étaient routinières. Bruce a dit dans une émission radiophonique de Q104 :

Du travail, des gens bien, relativement prudents, bien gérés. Il y avait toutes ces choses qui font dire aux gens : “Hé, c’est un travail fiable”. C’était ma vie avec Iron Maiden. Je me suis dit : “Ce n’est pas suffisant. Je suis trop jeune pour m’installer là-dedans”.

Avant le début de leur tournée Real Live en 1993, Bruce a donc décidé d’arrêter, ayant envie de quelque chose de nouveau. Il accepta d’honorer les dates de printemps et d’été du groupe, mais par la suite, il quitta le navire pour se consacrer entièrement à sa carrière solo.

Son dernier concert a été un spectacle sans frais, baptisé Raising Hell et filmé dans les célèbres studios de Pinewood devant un public spécialement invité. Le magicien Simon Drake était l’animateur de la soirée, présentant Maiden avant de réapparaître de temps en temps pour quelques tours. Il a scié une femme en deux pendant Bring Your Daughter To The Slaughter. Il a coupé les mains du guitariste Dave Murray, et, pour le grand final, il a enlevé Bruce pendant la performance de la chanson Iron Maiden.

Le sombre collectif de cinglés de Simon, dont une petite personne maniant une scie à métaux et une dame musclée avec des dreadlocks, a forcé Bruce à devenir une “Iron Maiden” [Une vierge de fer, également appelée vierge de Nuremberg, est un instrument de torture ayant la forme d’un sarcophage en fer ou en bois, garni en plusieurs endroits de longues pointes métalliques qui transpercent lentement la victime placée à l’intérieur lorsque son couvercle se referme]. Les fans ont regardé les pics sortir lentement de l’appareil. Une porte bien placée s’est ouverte, révélant le visage “mort” du chanteur, le sang dégoulinant de ses lèvres. Enfin, la mascotte du groupe, Eddie, est entrée en scène, a empalé Simon sur une lance et a retiré la tête de Bruce, l’élevant derrière le cadavre du magicien. Générique.

Ni le groupe ni Bruce ne brillaient autant après s’être séparés. Bien que le chanteur ait été acclamé pour ses albums solo Accident Of Birth et Chemical Wedding, il n’a pas pu faire une grande percée commerciale. Pendant ce temps, ses anciens compagnons ont sorti deux albums mal accueillis avec le chanteur remplaçant Blaze Bayler. La réunification des partis en 1999 a été une bénédiction pour tous, et notamment pour leurs fans, qui ont depuis bénéficié de deux décennies de musique majestueuse revigorée.

Iron Maiden – Iron Maiden + Death of Bruce Dickinson :

Iron Maiden – Raising Hell (Bruce Last Performance) :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook