Dino Cazares de Fear Factory sur Burton C. Bell : "Il n'y a eu aucune communication entre nous deux"

à 9 h 50 min
Lecture 2 min.
Fear Factory lance une campagne de collecte de fonds pour son nouvel album tant attendu

Tout récemment, Dino Cazares a publié une déclaration clarifiant les raisons pour lesquelles il a lancé une campagne GoFundMe. Dans son post expliquant la campagne, M. Cazares a déclaré que tous les dons serviraient à couvrir les nouveaux coûts de production liés à la réalisation du prochain disque de Fear Factory, y compris le réenregistrement de divers instruments, ainsi que le mixage et le mastering par Andy Sneap. La voix du frontman Burton C. Bell, qui a été enregistrée en 2017, sera conservée sur la nouvelle version de l’album.

En début de semaine, le guitariste de Fear Factory a été interviewé par Dave “Higgo” Higgins de la station de radio australienne MMM au sujet de sa décision de lancer une campagne GoFundMe pour l’aider à couvrir les coûts de production liés à la sortie du nouvel album tant attendu du groupe.

À la question de savoir s’il a parlé à Burton de sa décision de mettre à jour les enregistrements de 2017, il a répondu :

Non, je ne lui en ai pas parlé. Il a clairement indiqué qu’il prenait ses distances par rapport à Fear Factory parce qu’il travaille sur son projet Ascension Of The Watchers. Je ne fais que le citer, c’est ce qu’il a dit aux médias. Nous avons essayé de nous contacter au fil des ans, mais nous n’avons pas vraiment une bonne relation. Habituellement, lorsque Burt travaille sur un projet, il disparaît et se concentre dessus. C’est ce que je sais grâce aux trente années passées à le fréquenter et à travailler avec lui. Et c’est comme ça. Il n’y a eu aucune communication entre nous deux – dernièrement.

En ce qui concerne la direction musicale du nouvel album de Fear Factory, il a déclaré :

Pour l’instant, il y a une ambiance très, très Genexus. Cependant, nous avons une certaine agressivité sur ce disque qui vient de la période Mechanize [2010]. Malgré tout, je dirais que c’est plus proche de Genexus.

La campagne de collecte de fonds de Fear Factory marque la première activité publique du groupe depuis qu’il a terminé une tournée américaine en tête d’affiche en 2016, au cours de laquelle il a interprété son deuxième album, Demanufacture, dans son intégralité.

Source : blabbermouth.net